Le nouveau Ministre de la Justice, Me Malick Sall s’engage à satisfaire les revendications des magistrats

Me Malick Sall, allié de Macky Sall

Le nouveau ministre de la Justice était, hier, l’hôte du palais de Justice Lat-Dior. Me Malick Sall a été reçu par le Premier président de la Cour d’appel, le juge Demba Kandji qui, à l’occasion, a fait part des maux de la justice. Mais le magistrat a beaucoup insisté sur les longues détentions préventives.

Ses interpellations ne sont pas tombées dans l’oreille d’un sourd, puisque le garde des Sceaux s’est engagé à faire le maximum pour, dit-il, satisfaire les revendications des magistrats, en améliorant leurs conditions de travail ainsi que les conditions d’hébergement de ceux qui travaillent dans cette institution et de ceux qui y sont reçus. ’’Je connais les conditions extrêmement difficiles dans lesquelles les juges travaillent et dans lesquelles les autres auxiliaires de la justice travaillent. Mon métier est avocat et demain ou après-demain, je reviendrai vers vous. Le poste de ministre, c’est juste une mission. Je suis membre à part entière de la famille judiciaire. Vos problèmes sont les miens et je vous assure que ma porte sera ouverte à tout un chacun. Et à chaque fois qu’une difficulté sera portée à ma connaissance, je ferai le maximum pour la solutionner’’, a-t-il déclaré.

Concernant les longues détentions, Me Sall a soutenu que ce problème est pris à bras le corps par toutes les autorités du Sénégal. ‘’Je pense que tous ensemble, nous travaillons pour trouver solution à ce problème’’, a-t-il laissé entendre.

Émigration clandest
Réforme Constitutio