HomeDÉPÊCHESLe navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, l’A960 GODETIA, fait escale à Dakar

Le navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, l’A960 GODETIA, fait escale à Dakar

Le navire de commandement et de soutien logistique de la Marine belge, l’A960 GODETIA, fait escale à Dakar

Le navire de commandement et d’appui logistique belge est arrivé à Dakar, rempli de biens destinés aux associations situées à Dakar et ses alentours. Dès son arrivée, le commandant du navire, Gert Laenen, a invité à bord différents médias locaux pour une conférence de presse.

l’A960 GODETIA, sous le commandement du Capitaine de Corvette Gert Laenen, a quitté le port de Zeebruges en Belgique et a mis le cap sur le Golfe de Guinée. Selon un communiqué de la Base militaire Maritime Capacity Building mcb2019, à différents moments, des instructeurs belges ont entraînés et ont échangé leur expérience avec des militaires du Bénin, du Togo, de la République Démocratique de Congo et du Cap-Vert. L’objectif final de ces formations est d’aider à la professionnalisation des marins et des garde-côtes des pays de l’Afrique de l’Ouest afin d’améliorer la sécurité maritime dans la région. A terme, l’objectif est de pouvoir lutter efficacement et de manière autonome contre les différentes menaces dans le Golfe du Guinée, comme la pêche illégale, le trafic de tous genres (drogue, armes, êtres humains, etc.) et la piraterie.

Lors des nombreuses escales, l’A960 GODETIA contribue à souligner l’importance de ces collaborations et à renforcer les liens d’amitié qui unissent la Belgique aux différents pays visités dans l’Afrique occidentale. Le soir de l’arrivée à Dakar, l’A960 GODETIA sera le décor d’un évènement de la Diplomatie de la Défense.

L’Ambassadeur Belge, S.E. Mr Hubert Roisin, a également rejoint le commandant du bord pour la conférence de presse. Tous les deux ont expliqué que la surveillance et l’entraînement fourni par le navire pendant la mission, ont pour but de mieux assurer la sécurité maritime dans le Golfe de Guinée, car les eaux du Golfe de Guinée sont exposées à une variété d’activités illicites comme la pêche illégale, le trafic de drogue et d’êtres humains, la contrebande d’armes et la piraterie. Ces crimes maritimes n’affectent pas seulement les navires marchands et la faune et flore locale, mais ont également un impact sur les économies régionales.

Après avoir expliqué les particularités de MCB19, ils ont souligné l’importance de la solidarité entre les deux pays.
Par la suite, l’équipage du navire s’est chargé de la distribution des aides humanitaires.

Le Député Awa Guè
Remise du 64e Ballon
Notre Page Facebook