HomeActualitéL’Association des Juristes Sénégalais s’interroge sur le programme des candidats à la Présidentielle et réclame une parité absolue

L’Association des Juristes Sénégalais s’interroge sur le programme des candidats à la Présidentielle et réclame une parité absolue

Association des Juristes sénégalaises

L’Association des Juristes Sénégalais s’interroge sur le programme des candidats à la Présidentielle. L’Ajs s’inquiète de l’offre politique de gouvernance des cinq ans à venir puisque l’Association constate l’absence des questions liées aux droits des femmes et des enfants dans les axes programmatiques des cinq candidats en pleine campagne électorale. En conférence de presse, ce samedi, les membres de l’AJS ont interpellé ceux qui aspirent à diriger le pays sur ses questions.

Selon la présidente de l’AJS Fatoumata Guèye Ndiaye, depuis l’ouverture de la campagne électorale aucun des cinq candidats n’a pour le moment abordé la question des droits des femmes et des enfants dans son programme. Ainsi, à deux semaines de la présidentielle, l’AJS interpelle les candidats sur l’importance de prendre en compte les droits des femmes et des enfants dans leur programme.

L’Association des juristes a aussi interpellé les candidats sur les questions liées à l’âge légal du mariage de la fille, les violences faites aux femmes et aux enfants, la situation des enfants de la rue, la féminisation du tabac, l’accès des femmes aux ressources et à la terre.

S’agissant de la parité, l’AJS souhaite qu’à l’issue du scrutin, que le Gouvernement qui sera mis en place revoit cette question pour que la parité qui s’applique simplement aux instances électives et semi électives puisse concerner les postes de nomination comme les ministres et les directeurs généraux. L’AJS réclame donc une parité absolue conformément à l’article 9 du Protocole de Maputo.

Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

CAN U20 : Le Sénég
Grand Yoff - Le frè