L’ARMP casse le marché du projet de dépollution de la Baie de Hann

Baie de Hann

L’Autorité de Régulation des Marchés Publics (ARMP), casse pour la deuxième fois, le marché sur le projet de dépollution de la Baie de Hann qui était attribué à la société, Luding Puffer. L’armp demande à Onas de revoir le processus d’attribution du marché.

L’armp a pris cette décision à la suite du recours déposé par la société, Cse Dondi. Le projet de la dépollution de la Baie de Hann est financé à hauteur de 78 milliards par l’Afd sous forme de dette et la coopération Hollande en don. Lansana Gagny Sakho directeur de l’onas joint par la Rfm dit avoir pris acte de cette décision, mais nourrit une certaine peur d’autant plus que ce projet a connu plus de 10 ans de retard.

Décharge de Mbeubeu
Sédhiou : 400 ensei