HomeÉlevageLancement du Projet de développement durable du pastoralisme au Sahel pour éradiquer la pauvreté

Lancement du Projet de développement durable du pastoralisme au Sahel pour éradiquer la pauvreté

Magal de Touba 2017 - Cheikh Béthio offre 4000 bœufs et 1 milliard de francs cfa

Le Projet de développement durable du pastoralisme au Sahel (PDDPS), officiellement lancé, hier mercredi à Dakar, ambitionne de contribuer à éradiquer la pauvreté et à réduire les inégalités sociales, tout en améliorant la protection de l’environnement dans les zones cibles.

“L’objectif global du projet est de contribuer à éradiquer la pauvreté et les inégalités sociales et améliorer la protection de l’environnement par des interventions soutenues dans les zones cibles”, a expliqué Selon Ousseynou Sakho, représentant le ministre de l’élevage et des Productions animales lors de la cérémonie de lancement.

L’élevage pastoral se situant “dans des zones extrêmement difficiles”, ce projet d’un financement total de 18 milliards de francs CFA “vient appuyer les populations parce qu’il cible au moins 500.000 pasteurs et agro-pasteurs dans ces zones pour les appuyer en termes d’infrastructures pastorales’’ notamment dans l’accès à l’eau, a ajouté M. Sakho.
Il signale que ce projet intervient au niveau du Sénégal dans les régions de Saint-Louis, Matam, Louga et Tambacounda, en rapport notamment avec les objectifs du Plan Sénégal émergent (PSE), en termes de d’amélioration du bien-être des populations et des groupes vulnérables en particulier.
Selon M. Sakho, l’un des “domaines clés” du projet concerne “la consolidation de la résilience dans la région du Sahel pour améliorer la sécurité alimentaire et la gestion des ressources naturelles des éleveurs”.
A l’en croire, c’est dans ce cadre que la Banque islamique de développement (BID) “a collaboré avec la Banque mondiale pour financer le Programme régional de soutien au patriotisme au Sahel”.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Faisabilité d’un
Tournoi UFOA : Les l