Bandeau Ministère des Affaires Etrangères
HomeÀ la uneLancement du programme « PLASEPRI-PASPED » : Un projet d’appui au secteur privé et à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes

Lancement du programme « PLASEPRI-PASPED » : Un projet d’appui au secteur privé et à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes

Lancement du programme PLASEPRI-PASPED à DAKAR

L’Ambassadrice de l’Union Européenne au Sénégal, Son Excellence Madame Irène Mingasson a présidé hier, mardi 1er Octobre, à Dakar, la cérémonie de lancement du programme « PLASEPRI/PASPED », a constaté laviesenegalaise.com. Il s’agit d’un projet d’appui au secteur privé et à la création d’emplois pour les jeunes et les femmes. Ce programme est mis en œuvre par la coopération italienne, le gouvernement du Sénégal et l’Union Européenne (à travers le Fonds Fiduciaires d’Urgence pour l’Afrique) qui vise, à contribuer au développement des micros, petites et moyennes entreprises (MPME) et la revitalisation du secteur local privé, pour renforcer le potentiel économique local et celui de la diaspora sénégalaise en Italie. Cela pourra également “créer des emplois pour les jeunes dans les zones du Sénégal les plus concernées par la migration”, selon leur ciblage, “à cause de conditions de précarité économique et sociale”.

Le Programme Global Unique PLASEPRI/PASPED s’appuie sur trois sources de financement, le Sénégal, l’Italie et l’Union Européenne pour un montant de 41 millions d’euros soit environ 27 milliards de Francs Cfa.

Irène Mingasson - Ambassadeur de l'Union Européenne au Sénégal
Des ressources humaines et financières sont ainsi mises à disposition pour sensibiliser et promouvoir le développement du secteur privé dans des régions ciblées telles que : Dakar, Diourbel, Thiès, Kaloack, Louga et Saint Louis. Selon Irène Mingasson, Ambassadrice de l’Union Européenne au Sénégal, l’emploi de la jeunesse est l’objectif fondamental du programme. Il s’agit en effet, d’un programme supplémentaire dénommé “Tekki fii” (Réussir ici, chez soi).
Évoquant les raisons de l’engagement de l’Union Européenne en faveur de l’employabilité des jeunes, son représentant diplomatique de faire savoir : “La jeunesse et l’emploi des jeunes en particulier, revêtent une importance toute particulière pour l’UE. La jeunesse est au cœur de chacune de nos actions parce que les jeunes sont le moteur de l’Europe et du Sénégal”. Poursuivant, elle ajoute : “Nous devons, avec les jeunes et pour les jeunes, développer des initiatives concrètes en vue d’un avenir meilleur”.
A en croire la représentante diplomatique, “au Sénégal, près de 300 mille nouveaux demandeurs d’emplois arrivent chaque année dans le marché du travail et pour beaucoup d’entre eux, ce sont des jeunes qui n’ont pas été à l’école et n’ont reçu aucune formation”.
De manière générale, dit-elle, “le chômage et le sous-emplois des jeunes affectent négativement les perspectives de croissance économique et surtout, accroissent la vulnérabilité. Il importe ainsi de renforcer l’employabilité des jeunes de manière efficace et durable”.

Le PASPED est un projet de lutte contre la migration irrégulière. Il est financé par l’Union Européenne et vise à travers ses actions, la stabilité et la lutte contre les causes profondes de la migration irrégulière et des personnes déplacées en Afrique.
La Plasepri (Plateforme d’appui au secteur privé et à la promotion de la diaspora sénégalaise), dans sa deuxième phase, s’inscrit dans le cadre de la continuité de la coopération bilatérale entre le Sénégal et l’Italie.
C’est donc la convergence entre la deuxième phase de la Plasepri et le Pasped qui donne naissance au Programme Global Unique (PGU).

 

 

laviesenegalaise.com

Magal de Touba 2019:
Macky Sall révèle
Notre Page Facebook