L’Algérie n’a pas déçu pour ses débuts au Caire 2-0 face au Kenya

Algérie

Dans le groupe C, les Fennecs ont dominé (2-0) les Harambee Stars ce dimanche soir au Stade du 30 Juin du Caire. Mahrez et ses coéquipiers ont parfaitement débuté cette Coupe d’Afrique des Nations Total 2019.

L’Algérie, favorite, n’ a pas déçu pour ses débuts au Caire. Les joueurs de Djamel Belmadi ont logiquement pris le dessus sur leurs adversaires du soir.

Tout commence dès le coup d’envoi de la rencontre. Les Fennecs dominent largement les débats même si aucune action n’est réellement dangereuse.

Les Harambee Stars essaient tant bien que mal de tenir tête aux Fennecs. L’occasion la plus franche survient à la 25e minute. Mohamed Belaili, le joueur de l’Espérance de Tunis, profite d’une passe de Sofiane Feghouli et tente une frappe vers les buts kényans. Matasi Patrick, le portier vigilant, capte facilement le ballon.

Quelques minutes plus tard, Riyad Mahrez est à la réception d’un centre de Feghouli. Le milieu de terrain de Manchester City ne cadre malheureusement pas sa frappe.

Le jeu est algérien mais les occasions restent peu dangereuses. Le repli défensif des Harambee Stars permet tout de même aux Fennecs d’occuper majestueusement le terrain.

A la 33e minute, Youcef Atal est fauché dans la surface. Baghdad Bounedjah se charge de tirer le penalty et le transforme. Les Fennecs mènent 1-0. Les Harambee Stars se créent quelques occasions notamment à la 39e minute par Masika Timbe mais rien de suffisamment inquiétant pour déstabiliser les Algériens.

A deux minutes de la fin du temps réglementaire de la première période, Mahrez profite d’une remise d’Ismaël Bennacer. Le milieu algérien reprend de l’intérieur du pied gauche et fait trembler les filets adversaires. Les Fenecs mènent 2-0 à la mi-temps.

De retour du break, l’Algérie domine toujours. Les hommes de Sébastien Migne multiplient, eux, les attaques stériles. Les dernières minutes marquent le réveil des Harambee Stars. Masika tente une percée dans la surface algérienne. Son centre trouve Mickael Olunga qui frappe vers les buts, sans succès. Le score en restera là.

Wanyama et ses coéquipiers peuvent nourrir des regrets. Jamais ils n’ont vraiment inquiété les Fennecs. L’Algérie s’impose 2-0 face au Kenya et affrontera jeudi, lors du prochain match, le Sénégal.

Djamel Belmadi (sélectionneur de l’Algérie) :

”Cette victoire signifie beaucoup pour notre équipe car ce n’est pas facile de gagner le premier match de n’importe quel tournoi. D’habitude, nous avons des difficultés à le faire, soit en faisant des nuls ou en perdant, mais cette fois-ci, tout s’est bien passé. Certains peuvent croire que les Kényans étaient faibles mais en vérité nous avons livré une bonne partie surtout lors de la première période qui était plus aboutie. Ce succès ne change rien pour nous, ni à notre statut, nous ne sommes pas favoris, et nos résultats par le passé le prouvent. Jeudi prochain, face au Sénégal ça va être une autre paire de manche, face au favori du tournoi avec en plus l’entrée en lice de Sadio Mané, absent du premier match de son équipe. C’est une équipe très compétitive mais nous seront prêts pour ce match.”

Sébastien Migné (sélectionneur du Kenya) :

”Nous avons aujourd’hui manqué d’expérience face à une très bonne équipe d’Algérie. Dans ce genre de compétition, il faut l’avoir. J’accepte qu’on perde mais pas avec la manière avec laquelle nous avons joué en première période. Je n’ai pas reconnu mon équipe et mes joueurs, toutefois je tiens à féliciter Belmadi pour ce succès car il possède une très bonne équipe dans tous les compartiments et qui pourrait aller très loin dans ce tournoi. Pour le prochain match face à la Tanzanie, nous devrons gagner pour penser ensuite au Sénégal ».

Ismail Bennaceur (homme du match Total) :

”Je suis très content de ce trophée et de la victoire de l’équipe mais l’essentiel pour nous ce sont les trois points. Personnellement, j’ai essayé de tout donner sur le terrain et appliquer et respecter les consignes du coach qui voulait la victoire dans cette rencontre. Je n’ai pas de regret car j’ai fait ce que j’avais à faire du mieux que je pouvais et ça s’est bien passé pour moi.”


La prochaine sortie du Sénégal c’est jeudi contre l’Algérie.

    Avec Caf Online

Mauritanie - Contest
Macky Sall désigné