HomeÀ la uneL’Afrique perd chaque année presque 100 milliards de dollars avec les flux financiers illicites

L’Afrique perd chaque année presque 100 milliards de dollars avec les flux financiers illicites


La présidente de la Fondation Trust Africa, Coumba Touré, a évalué mardi à 50 milliards de dollars le montant des flux financiers illicites qui quittent annuellement le continent africain vers d’autres destinations représentant des paradis fiscaux.

’’Les chiffres les plus bas parlent de 50 milliards de dollars qui quittent l’Afrique, contre 70 à 100 milliards de dollars selon les chiffres les plus élevés’’, a-t-elle indiqué à l’ouverture, à Dakar, d’une réunion de la société civile sur la lutte contre les flux financiers illicites en Afrique.

Le thème ’’Gagner la lutte contre les flux financiers illicites en provenance d’Afrique : Quelle est la prochaine étape ? Un accent particulier sur l’Afrique de l’Ouest’’.

La rencontre de deux jours initiée par l’Ong Trust Africa a pour but, la création d’un espace dynamique permettant à la société civile, des experts venus de plusieurs pays africains dont ceux de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (CEDEAO) et aux autres parties prenantes d’interagir, mieux, mettre la pression sur les États pour d’éventuelles réformes sur le plan économique.

Il s’agira de réfléchir sur des mécanismes contraignants à la délinquance financière pour ainsi espérer gagner la lutte contre les transferts illicites de capitaux en provenance de l’Afrique. 65% du fléau touche le secteur du commerce et le privé reste le domaine le plus impacté.

Le représentant du ministre de l’Economie, des Finances et du Plan à cette rencontre, Oumar Diallo de la direction de la monnaie et du crédit dudit ministère, s’est réjoui de l’organisation de cet atelier, soulignant ainsi que ’’la lutte contre les flux financiers illicites ne saurait être le combat d’une seule entité.’’

 
 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

La position de la LD
Ligue des champions