HomeActualitéL’AFP en phase avec le chef de fil de l’APR

L’AFP en phase avec le chef de fil de l’APR

Moustapha Niass et Macky Sall

Le Secrétariat exécutif national de l’Alliance des forces de progrès (Sep/Afp) adhère totalement aux choix du président de la République Macky Sall dans la formation du nouveau gouvernement. Alors que celle-ci soulève des vagues dans le parti du président Macky Sall, Moustapha Niasse et ses camarades estiment que la formation du nouveau gouvernement et le décret de répartition des services de l’Etat traduisent une volonté de traiter les urgences avec plus de célérité, conformément aux messages lisibles dans les chiffres de l’élection présidentielle du 24 février 2019. Pour le leader progressiste et ses camarades, les volets économiques et sociaux du premier mandat devront, dans cet esprit, se prolonger par d’autres projets consolidants pour la croissance, l’emploi et l’employabilité. Ce qui, selon eux, induit la mise en œuvre de réformes, notamment dans le secteur de l’éducation et de la formation. A cet égard, ils jugent logique que les institutions de l’Etat soient adaptées aux objectifs poursuivis et qu’elles fonctionnent dans l’harmonie et dans l’équilibre, pour relever tous les défis du développement, du bien-être et de la sécurité des Sénégalais.

Moustapha Niasse et ses camarades progressistes n’ont pas manqué, au cours de cette rencontre, de réitérer leur ancrage dans la coalition Benno Bokk Yaakaar et à la majorité présidentielle, dans le respect de l’identité des composantes et le culte de la solidarité conforme à l’esprit et aux objectifs communs poursuivis par les alliances, qui sont devenues aujourd’hui une nécessité universelle. En définitive, le Sep de l’Afp estime que le camp du Sénégal est le seul qui vaille. Ainsi, les dossiers prioritaires doivent primer, qu’ils relèvent de l’économie, du social, des institutions ou du processus électoral. C’est pourquoi, Moustapha Niasse et ses camarades souhaitent que le dialogue prôné par le chef de l’Etat emporte l’adhésion de tous les acteurs concernés, pour être inclusif et pérenniser une tradition inhérente au modèle démocratique sénégalais.

Classement RSF 2019
L'impact de la grèv