L’absence d’éclairage au Cimetière Bakhiya de Touba serait la cause de la profanation des tombes

Cimetière bakiya de Touba

Le dahira Moukhadimatoul Khidma qui assure la sécurité au cimetière de Bakhiya à Touba dénonce l’absence d’éclairage dans les lieux. Ce qui facilite les actes de sabotages de la part d’individus mal intentionnés. Selon Abdoulaye Diop, membre du dahira, l’absence d’éclairage à l’intérieur et aux abords du cimetière est l’une des principales contraintes pour les gardiens. Il rassure que les lieux sont sécurisés même si on note des actes de “sabotages”. D’après lui, le nombre de gardiens doit être augmenter. “On peut même nous doter d’Asp. Car la superficie totale du cimetière fait presque 1 kilomètre carré. C’est très difficile d’assurer la sécurité entière du cimetière. Il se pose aussi le problème de l’éclairage. Ce sont des lampes solaires qui ont été installées ici”, dit-il.

Saleh réclame l’e
Pétrole - Woodside