La présidente du Réseau Siggil Jigéen plaide pour la redistribution des ressources pétrolières et gazières

La présidente du Réseau Siggil Jigéen, Safiétou Diop, a plaidé, ce jeudi à Dakar, pour une bonne redistribution des ressources du pétrole et du gaz au profit de l’éducation et la santé, deux secteur clés pour le développement du Sénégal. Elle s’exprimait, lors d’un atelier de partage du plan d’action An 2 de la Campagne Deliver For Good Sénégal pour mettre les filles et les femmes au cœur de la mise en œuvre des Objectifs de Développement Durable (ODD).

Selon la présidente du Réseau Siggil Jigéen, l’implication des filles et des femmes dans le secteur de l’énergie est capitale pour la réussite et la gestion des ressources naturelles. “Le Sénégal est à l’ère du pétrole et du gaz, nous voulons qu’une partie de ces ressources soit virée vers les secteurs de l’éducation et de la santé pour combler les gaps dans ces domaines en faveur des femmes et des filles”, a-dit Madame Diop. Qui considère que les manquements du Sénégal dans le secteur de l’éducation en matière de maintien des filles à l’école, les abris provisoires, la précarité de l’environnement scolaire sont importants et nécessitent une correction. 

Safiétou Diop Présidente réseau Jigeen

Pour elle, les ressources du pétrole et du gaz doivent être orientées dans le secteur de l’éducation pour le maintien des filles à l’école ce qui garanti la possibilité d’avoir des femmes leaders capable de soutenir un leadership pour l’émergence du Sénégal. De la même manière pour le secteur de la santé qui est en pleine ébullition et qui fait face à de nombreux défis : hôpitaux, centre de santé,  Safiétou Diop estime que les ressources du pétrolière et gazière doivent combler le gap pour permettre au Sénégal d’atteindre la capture du dividende démographique dans le cadre des ODD.

Deliver For Good, est une campagne pluriannuelle de plaidoyer qui vise à rassembler divers intervenants en vue de faire progresser l’égalité entre les sexes et l’atteintes des ODD à travers les trois domaines prioritaires que sont la santé, l’éducation et l’accès au ressources naturelles.

Abdoul BABA

Affaire passerelle d
Coronavirus - Situat