HomeActualitéLa Journée nationale de l’élevage prévue le 28 novembre dans la commune de Kaël

La Journée nationale de l’élevage prévue le 28 novembre dans la commune de Kaël

MACKY SALL - Journée nationale de l’élevage à RANEROU

La Journée nationale de l’élevage, prévue le 28 novembre prochain dans la commune de Kaël (département de Mbacké), sera présidée par le chef de l’Etat, Macky Sall, sur le thème “Promotion des cultures fourragères et l’amélioration génétique du cheptel, créneau porteur de l’emploi des jeunes et des femmes”, a appris l’APS de source officielle.

Un comité régional de développement (CRD) consacré à cette manifestation s’est tenu jeudi à Diourbel, sous la présidence du gouverneur, Gorgui Mbaye. Ce dernier s’est ’’très optimiste’’ quant à sa bonne organisation.

“Nous avons tenu à impliquer tous les maires du département de Mbacké, même le conseil départemental, même les maires d’après les échos que j’ai reçus sont favorables pour participer à l’hébergement des délégations des 14 régions”, a-t-il assuré.

Pour l’eau, les installations existantes vont être revues pour voir les améliorations à apporter pour un approvisionnement correct du liquide précieux pendant toute la durée de l’évènement.

“Nous allons envoyer une équipe au niveau de Kaël pour voir les installations en matière hydraulique, compte tenu du fait que les tuyau qui dessert les villages ne passe pas loin des deux sites identifiés”, a souligné le gouverneur.

S’y ajoute que le service de l’hydraulique ambitionne de mettre à disposition près de 20 bâches souples d’eau et presque une dizaine de camions citernes, selon Gorgui Mbaye.

La venue du président de la République nécessitant selon lui “une sécurité exceptionnelle”, des dispositions seront prises par les forces de l’ordre et de sécurité, a-t-il assuré.

“La sécurité sera totale aussi bien sur le site que dans la commune. Ce que nous demandons aussi aux populations c’est d’être vigilantes”, a ajouté M. Mbaye.

“Depuis l’annonce de l’évènement, nous avons pris toutes les dispositions pour identifier des sites d’hébergement, des zones où on pourra trouver des tentes”, a indiqué El Hadji Ba, maire de Kaël.

L’édile a salué le choix porté sur sa commune, conforme selon lui à l’exigence d’une certaine équité, d’autant que toutes les dernières éditions de la Journée nationale de l’élevage “se passaient souvent dans des capitales départementales ou régionales”.

Kaël, une zone d’élevage dont la fondation remonte à “plus de 700 ans”, compte faire son possible pour relever le défi de l’organisation de cette manifestation, assure son maire.

“Nous allons nous défoncer pour réussir la Journée”, a-t-il déclaré, avant d’ajouter que ses services travaillent déjà sur la question de l’hébergement.

Gamou 2019 - Le Dire
Bénin - Patrice Tal
Notre Page Facebook