HomeAmour« La femme doit normalement se marier à l’âge de 20 ans » expert

« La femme doit normalement se marier à l’âge de 20 ans » expert

Il y a des femmes qui, jusqu’à l’âge de 35 ans ou plus, ne goûtent pas aux délices du mariage. Une situation qui n’est pas sans conséquence. Selon le docteur Pape Amadou Ndiaye, à partir de 28 ans, elle développe une primipare âgée. Le gynécologue-accoucheur appelle à la sensibilisation afin que les concernées sachent qu’il y a une période génésique à préserver.

De plus en plus, les femmes se marient tardivement. Encourent-elles des risques ou des complications liées à l’accouchement ?

Absolument ! Les femmes qui optent pour le mariage tardif et qui contractent des grossesses tardives rencontrent beaucoup de complications le jour de leur accouchement. Elles sont liées à l’âge et aux risques de malformatif multipliés par deux ou trois à partir de 36 ou 38 ans chez la femme noire. C’est ce qui fait qu’en France et dans les pays développés, à partir de 38 ans, chaque femme qui contracte une grossesse nécessite une ou des analyses pour voir s’il n’y a pas un signe de malformation. Dans nos pays, nous n’avons pas les moyens et l’avortement médical est interdit. Cela conduit à un risque encore plus important pour la femme. Elle peut développer beaucoup de pathologies génétiques liées à l’âge.

En dehors de cela, les femmes africaines ont tendance à faire des fibromes qui sont des excroissances musculaires à l’intérieur de l’utérus. Ces excroissances, appelées fibromes, constituent des complications liées à l’âge de la femme. Plus la femme tarde à faire une grossesse, plus elle court le risque d’avoir un fibrome. Cela peut entraîner également un risque de stérilité ou des avortements à répétition. C’est pour vous dire que le mariage tardif entraîne parfois beaucoup de difficultés chez les femmes.

Aujourd’hui, beaucoup de pathologies qui n’existaient pas avant gagnent de plus en plus du terrain, du fait de l’âge tardif du mariage en Afrique, au Sénégal en particulier.

A votre avis, quel est l’âge idéal pour se marier afin d’éviter ces complications ?

Il n’y a pas d’âge idéal. Mais on peut dire une chose : la croissance de la femme se termine entre 18, 20 et 21 ans. A cet âge, on peut éviter certaines complications liées au mariage précoce. Autant il y a des complications liées au mariage tardif, il y a également des complications liées au mariage précoce. Les femmes doivent se marier tôt. Mais pas trop tôt, car cela peut entraîner des complications, parce que les os de la femme n’ont pas encore atteint leur âge de maturité. La femme doit normalement se marier à l’âge de 20 ans pour faire ses enfants avant l’âge de 30 ans et terminer au plus vite sa carrière. Mais si elle démarre sa carrière à 35 ans, elle risque d’avoir beaucoup de problèmes. Déjà, le plus grand problème survient à partir de 28 ans. A cet âge, on dit que la primipare (qui accouche pour la première fois : NDLR) est âgée. Aujourd’hui, on se rend compte qu’à 28 ans, beaucoup femmes n’ont pas encore de mari.

Ce qui veut dire qu’elles accusent déjà un retard…

Ah oui ! A l’âge de 28 ans, elles sont déjà en retard. Et quand une femme est confrontée à ce problème, parfois c’est la césarienne qui s’impose. En Europe, quand une femme tombe enceinte à 30 ou 31 ans, c’est une indication de césarienne. Je pense qu’il faut beaucoup réfléchir à l’âge du mariage et expliquer aux femmes qu’il y a beaucoup de risques à se marier tard. Il est vrai que le monde a changé, mais il faut qu’elles sachent qu’il y a des complications et il faut les éviter. Les filles choisissent parfois les études avant tout. Dans ce cas de figure, je crois qu’il faut choisir le juste milieu. Elles peuvent faire les études, parce que c’est important. Mais elles peuvent également se marier et avoir des enfants pendant qu’elles étudient. C’est un peu plus difficile, mais c’est possible. Elles peuvent attendre jusqu’à 24 ou 25 ans pour faire des enfants, c’est bon. Par contre, si elles veulent vaille que vaille terminer les études de médecine, c’est-à-dire à l’âge de 32, 33 ou 34 ans, avant de se marier, cela n’est pas conseillé. Certaines décident de tout terminer et avoir un gars idéal avant de se marier. Et dans ce cas, elles se retrouvent facilement à 40 ans, voire plus, sans le savoir. C’est ce qui explique, en partie, ce mariage tardif avec son lot de conséquences : risques de ménopause précoce, de fibromes, de myomes et beaucoup d’autres complications.

Recevez-vous des femmes âgées de plus de 30 ans dans vos différentes consultations ?

J’en reçois beaucoup même. Quand elles viennent, très souvent, je remarque automatiquement qu’elles ont commencé à avoir des complications. Il y en a même qui me disent qu’elles ont des fibromes. Ces fibromes sont souvent liés au retard de la grossesse. On arrive à les sensibiliser pour leur dire qu’on va essayer de vous enlever ce fibrome, mais, au plus vite, il faut trouver un mari et essayer d’avoir un enfant avant qu’il ne soit trop tard.

Quel est l’âge exact de la ménopause chez la femme ?

L’âge de la ménopause est variable, selon les femmes. Mais, en moyenne, à partir de 45 ans. L’âge varie également suivant l’hérédité. Plus elles ont un enfant un peu tôt, plus l’âge de la ménopause est tardif. Plus elles se marient tardivement, plus l’âge de la ménopause est plus précoce. C’est là le grand problème. Aujourd’hui, on doit sensibiliser les femmes afin qu’elles sachent qu’il y a une période génésique à préserver. Cela peut les aider à lutter contre certaines pathologies, notamment les fibromes, la ménopause précoce, les malformations et toutes les complications liées au mariage et grossesse tardifs.

EnQuete

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Sadio Mané ne jouer
Loi de finances 2018