La famille de Fatoumata Mactar réclame la comparution de Awa Niang

Après la peine infligée à Samba Sow, condamné aux travaux forcés à perpétuité, la famille de Fatoumata Moctar Ndiaye engage une nouvelle bataille : «Nous ne sommes pas satisfaits de cette décision.

Quelqu’un qui a tué et on le condamne aux travaux forcés à perpétuité, cela n’a pas de sens. Il va continuer à vivre. Même si on l’avait exécuté, cela ne nous aurait également pas satisfait», a déclaré Amadou Mactar Ndiaye dit Ciré, frère de la défunte.

Il demande la comparution des personnes citées comme commanditaires par Samba Sow. «Depuis trois ans, il y a deux personnes qui sont citées dans cette affaire comme étant les commanditaires : Il s’agit de Fatou Sow, tante de l’accusé et la député Awa Niang. Pourquoi la justice ne les appelle pas pour éclaircir ces zones d’ombres. Dans un pays sérieux, même si une personne ment, on doit démontrer la vérité. Nous attendons cela de notre justice », soutient-il à la fin de la lecture du verdict ce mardi au Palais de justice de Dakar.

En tout cas, il sollicite la comparution des personnes citées pour édifier l’opinion. «Car, précise-t-il, tant que cela n’est pas fait, ces deux personnes seront toujours soupçonnées d’être les commanditaires même si elles ne sont pas mêlées.

«Le juge d’instruction doit creuser l’affaire», martèle-t-il.

Basketball : Le nouv
Basketball : L'espag