HomeÉconomieLa Direction Générale des Impôts et des Domaines lance sa nouvelle Application de Télédéclaration et de Télépaiement des Impôts Et Taxes

La Direction Générale des Impôts et des Domaines lance sa nouvelle Application de Télédéclaration et de Télépaiement des Impôts Et Taxes

Birima Mangara et Cheikh Ahmed Tidiane Ba, lancement Etax, Impots et Domaines

Birima MANGARA, Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, chargé du Budget a présidé jeudi, le lancement de la nouvelle application de télédéclaration et de télépaiement des impôts et taxes appelée “e-Tax”. Cet évènement marque aussi le début de mise en œuvre de l’obligation pour les grandes entreprises de souscrire désormais leurs déclarations fiscales en ligne.

La dématérialisation des procédures participent de la modernisation de notre administration. À cet égard, la dynamique enclenchée est de toujours faciliter l’accessibilité et la qualité des services publics.

«Une Administration doit être au service des usagers par sa proximité, sa simplicité, sa disponibilité, sa célérité, la lisibilité et l’efficacité de son action ». Ainsi parlait le Président Macky SALL, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture du forum national de l’administration le 9 avril 2016, a rappelé Birima Mangara. Cette conviction est inscrite à l’axe 3 du Plan Sénégal Emergent, consacré notamment à la Gouvernance de nos institutions, dira-t-il.

Selon lui, le ministère de l’Économie, des Finances et du Plan s’est résolument inscrit dans la traduction de cet axe stratégique en une réalité pratique au bénéfice du citoyen. C’est pourquoi l’amélioration de la qualité des services rendus aux usagers est un signe particulier dans la mise en œuvre des politiques publiques.

Cheikh Ahmed Tidiane Ba, Directeur Général des Impots et Domaines

Cheikh Ahmed Tidiane Ba, Directeur Général des Impots et Domaines

Toujours selon Birima Mangara, des avancées significatives ont été notées dans la gouvernance institutionnelle du département. Le dispositif organisationnel a été rationalisé pour une mise en œuvre réussie du PSE, à travers notamment l’adaptation de la gestion des ressources humaines, matérielles, financières, technologiques et informationnelles. “L’amélioration de la qualité du service doit faire l’objet d’une attention quotidienne”, soutient le Ministre du Budget. Ajoutant que “nous devons faire preuve d’imagination, d’ingéniosité et de bonne volonté dans la satisfaction des attentes des usagers. C’est à cela qu’il invite tous les démembrements de son département ministériel. 

Parlant de la Direction générale des Impôts et des Domaines, Monsieur Mangara souligne que celle-ci lui donne des raisons de croire qu’elle a bien compris les orientations stratégiques qu’il a rappelé un peu plus haut. Elle a également compris l’importance d’associer les acteurs du secteur privé à toute mesure impactant leur environnement économique et juridique. C’est le sens du dialogue permanent qu’entretiennent le Président de la République et le Gouvernement avec tous les segments de l’économie, à travers le Conseil présidentiel de l’Investissement et les rencontres sectorielles organisées par les différents ministères.

Dans cette optique, dira-t-il, la cérémonie qui nous réunit ce matin illustre parfaitement les actions que notre administration doit mettre en œuvre pour toujours mieux servir les usagers. La dématérialisation des procédures est d’autant plus opportune pour la DGID, qu’il s’agit d’une administration dont les fonctions sont stratégiques voire vitales pour l’accomplissement de tous les autres services publics.

Adressant ses félicitations au Directeur général des Impôts et des Domaines, Cheikh Ahmed Tidiane BA et l’ensemble de ses collaborateurs, pour les efforts résolus en matière de modernisation de l’administration fiscale. Birima Mangara souligne que ces initiatives contribuent également à améliorer la transparence et la qualité de notre système fiscal et de notre environnement des affaires.

Toutefois, les avantages qu’offrent l’informatique ne pourront jamais reléguer au second plan l’importance des femmes et des hommes qui composent l’administration, formés pour être au service des usagers. C’est seulement avec leurs bonnes dispositions à opérer des changements et à accompagner les usagers que les rendements escomptés seront acquis. Fort heureusement, dit-il, “je note que l’administration a conçu un dispositif de suivi et de support afin d’assister les usagers dans leurs premières expérimentations de télédéclaration et de télépaiement. Je vous engage particulièrement à veiller à mettre en place les conditions d’une transition réussie”, exhorte Birima Mangara.

 

                      laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Des étudiants de Po
Signature d'un accor