HomeInternationalLa Cour pénale internationale est désormais la cible de l’administration Trump

La Cour pénale internationale est désormais la cible de l’administration Trump

FATOU BENSOUDA, PROCUREURE GENERALE DE LA COUR PENALE INTERNATIONALE

Les États-Unis ont révoqué le visa de la procureure générale de la Cour pénale internationale, Fatou Bensouda, en réaction à l’éventuelle ouverture d’une enquête sur des crimes de guerre présumés commis par des soldats américains en Afghanistan, écrit Jeune Afrique.

Après avoir fait face à de nombreuses critiques dans la foulée des acquittements de l’ex-président ivoirien Laurent Gbagbo et du Congolais Jean-Pierre Bemba, la Cour pénale internationale est désormais la cible de l’administration Trump. « Nous pouvons confirmer que les autorités américaines ont révoqué le visa d’entrée aux États-Unis de la procureure », a assuré le bureau de Fatou Bensouda, dans un communiqué publié vendredi 5 avril. Cette dernière continuera néanmoins à « accomplir ses devoirs sans peur ni favoritisme », assure le communiqué, soulignant que la procureure avait un « mandat indépendant et impartial ».

Mahammed Boun Abdall
Appel layenne : Camb