HomeSportLa CONFEJES jouera sa partition dans la préparation comme dans l’organisation des JOJ 2022 à Dakar

La CONFEJES jouera sa partition dans la préparation comme dans l’organisation des JOJ 2022 à Dakar


Le directeur de cabinet du ministre des sports Ibrahima Ndao a déclaré, lundi à Dakar, que la Conférence des ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (Confejes) jouera pleinement sa partition dans la préparation comme dans l’organisation des JOJ 2022 qui vont se tenir à Dakar. Il s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture la session annuelle de la Commission consultative permanente sur la formation des cadres de la Confejes.

« Je ne doute point que la Confejes, en tant que cadre de renforcement de la coopération intergouvernementale en matière de jeunesse et de sports dans l’espace francophone, jouera pleinement sa partition dans la préparation comme dans l’organisation des JOJ 2022 qui sont un grand évènement », a indiqué Ibrahima Ndao.

Avant d’ajouter que « l’importance des ressources humaines dans la construction de la performance sportive et dans l’atteinte des objectifs de paix, de santé et de cohésion », a souligné que la Confejes « dispose de ressources et d’atouts sûrs pour réaliser l’ambitieux mais possible projet de rénover les dispositifs nationaux de formation des cadres afin qu’ils répondent aux besoins des jeunes du mouvement associatif et du marché de l’emploi conformément aux orientations de la déclaration de Praia (Cap Vert) ».

Le président du Réseau des directeurs d’instituts Cheikh Konaté, a rappelé que « ce sont les ministres en charge des secteurs de la jeunesse, des sports et des loisirs des États et gouvernements membres qui ont demandé à la Confejes la mise en place de ce cadre de réflexion avec comme mandat spécifique l’analyse systématique et régulière des besoins de formation des cadres dans lesdits secteurs ».

Cette session annuelle de la Commission consultative permanente sur la formation des cadres de la Confejes réunit du 22 au 26 octobre 2018 les directeurs d’instituts publics francophones de formation des cadres de jeunesse, de sports et de loisirs de 14 pays africains.

 

 

                     ♦ Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓