HomeÀ la uneLa BID accorde un financement de 27,59 millions d’euros au Sénégal pour le développement de la chaîne de valeur du riz

La BID accorde un financement de 27,59 millions d’euros au Sénégal pour le développement de la chaîne de valeur du riz

Le SRI, Système de riziculture intensive, Agriculture Sénégalaise, Riz

La Banque Islamique de Développement (BID) a accordé un financement de 27,59 millions d’euros (18.1milliards de FCFA) pour le développement de la chaine de valeur du riz au Sénégal. L’annonce a été faite à Dakar au cours de la cérémonie de signature d’un accord entre M. Amadou Ba, Ministre l’Économie, des Finances et du Plan du Sénégal et Dr. Bandar Hajjar, Président du Groupe de la BID en visite officielle au Sénégal. Le coût total du projet est estimé à 41,1 millions d’euros. La contribution de la BID au financement du projet est de 27,59 millions d’euros. Il s’agit d’un financement mixte de différents guichets de la BID composé d’un financement ordinaire de la BID, d’une subvention du Fonds « Lives & Livelihood Fund » dit « LLF » permettant la concessionnalité du financement dans son ensemble, d’un financement concessionnel du Fonds de Solidarité Islamique et d’une subvention d’assistance technique. Le projet rentre dans le cadre du Programme Régional Développement de la Chaine de Valeur du Riz de la BID. Son objectif au Sénégal est de contribuer à la réduction des importations de riz et à la consolidation de la croissance économique en améliorant la production, la transformation et la commercialisation, et en renforçant la participation du secteur privé sénégalais. Plus précisément, le projet permettra d’augmenter de manière substantielle la production et la productivité du riz en utilisant l’approche basée sur la chaîne de valeur, d’augmenter les revenus des petits exploitants et réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire, de créer des opportunités commerciales pour les producteurs de riz ciblés dans le but de leur créer un accès aux marchés, et de renforcer la capacité de services institutionnels, notamment par un engagement effectif du secteur privé. Le projet couvre les principales zones de production de riz, notamment la vallée du fleuve Sénégal et les régions de Kolda, Sedhiou, Ziguinchor, Thiès, Kaolack et Fatick. Le projet soutient les principaux acteurs de la chaîne de valeur du riz et permettra de créer 20.000 emplois décents et durables d’ici 2025. Le Fonds « Lives & Livelihood Fund » est une initiative de la BID et d’autres institutions dont la Fondation Bill & Melinda Gates, en partenariat avec d’autres donateurs qui ont décidé d’unir leurs capacités pour mettre en place une facilité en vue de fournir un financement mixte pour répondre aux besoins pressants dans les domaines de la santé, de l’agriculture et des infrastructures rurales afin d’assister les populations pauvres des pays membres de la BID. La BID en est l’Administrateur.

Abdoulaye Wade aux m
La BID accorde une a