HomeÀ la uneKolda – Cinq cases ravagées par un incendie, des vivres réduits en cendre : Le cri de détresse des populations de Saré Guéladio

Kolda – Cinq cases ravagées par un incendie, des vivres réduits en cendre : Le cri de détresse des populations de Saré Guéladio

Incendie à Saré Guéladio

Les populations de Saré Guéladio sont plongées dans la tristesse et la désolation. Un violent incendie a ravagé des habitations et réduit en cendre des vivres.

Cinq cases réduites en cendre, vivres et mobiliers détruits par le feu. C’est le triste bilan de l’incendie qui a ravagé une bonne partie du village de Saré Guéladio. Un feu né dans une cuisine, selon nos sources, s’est vite propagé sous l’effet du vent violent, qui souffle ces derniers temps. Les populations se sont fortement mobilisées pour maîtriser le feu en l’absence des sapeurs-pompiers.

Situé à une dizaine de kilomètres de la ville de Kolda, ce village est dans la commune rurale de Bignarabé dans le département de Médina Yoro Foulah. Il faut signaler qu’il s’agit de négligence humaine en cette période d’herbes mortes. Malgré tout, les sinistrés demandent le soutien de l’Etat pour améliorer les conditions de vie dans le village. «Nous demandons aux autorités de nous aider car on a perdu nos maisons et la nourriture», lance une victime dans une voix tremblotante de tristesse.

En effet, par des actions de solidarité, les populations comptent travailler en groupes pour remettre les habitations détruites par les flammes. D’ailleurs, les services des Eaux et forêts sensibilisent contre les feux de brousse par la création des pare-feux aux alentours des villages et des habitations.

Dans sa campagne de lutte contre les feux de brousse, des râteaux, pelles, arrosoirs, bottes ont été offerts aux comités villageois chargés de protéger l’environnement contre ces incendies et feux de brousse.

Cet incendie s’ajoute aux catastrophes causées par le feu dans ce département de Médina Yoro Foulah où il est souvent constaté ces genres d’incendie, qui chahutent la vie des populations et celle des animaux. Avec l’assèchement de certains puits en ces périodes de chaleur, l’eau est difficile à trouver pour faire face à ces feux. En tout cas, les habitants de Saré Guéladio ne diront pas le contraire.

  • LeQuotidien
Ismaïla Madior Fall
Incendie à Ouest Fo