Justice : La CREI libère le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé

Abdoulaye Baldé prévient sur les risques d'une intervention militaire en Gambie

Le maire de Ziguinchor Abdoulaye Baldé est libre. Il a été mis depuis 30 mois sous contrôle judiciaire dans le cadre de la traque des biens supposés mal acquis. La Cour de répression de l’enrichissement illicite (Crei) a levé sa mise sous contrôle judiciaire, informe “L’Observateur”.

Selon le journal, les avocats de l’ancien Directeur exécutif de l’Agence nationale pour l’organisation de la conférence islamique (Anoci) recevront aujourd’hui le document officiel de confirmation de la décision. Sauf retournement de situation, les poursuites contre Abdoulaye Baldé prendront bientôt fin. Un non lieu total de la Crei pour Baldé n’est pas à exclure.

Le maire de Ziguinchor était tenu de se présenter tous les lundis devant procureur de la Crei et de déclarer sa position partout où il se trouve dans le territoire national.

Touba : Un grave acc
Urgent : "Bamba Fall