Jacques Attali met en garde Idrissa Seck de ne plus le citer dans ses interventions

Economiste, écrivain et conseiller honoraire d’Etat, Jacques Attali n’est pas pour la plupart des observateurs, étranger à l’arrivée d’Emmanuel Macron à la tête de l’Etat français. Membre très influent des puissants cercles juifs, il fait partie de ces intellectuels très suivis de par le monde, et que l’un des plus charismatiques leaders politiques du Sénégal, Idrissa Seck, aime à citer, dans ses interviews et autres interventions dans les médias. Souvent pour faire référence à la relation amicale très poussée qu’il entretiendrait avec le très influent penseur français.

Interrogé ce dimanche par la rédaction de PressAfrik, sur ses relations avec certains candidats à l’élection présidentielle de 2019, monsieur Attali répond d’entrée : « Je n’ai aucune relation avec aucun candidat. Et aucun candidat ne peut se revendiquer de moi ».

«Quid de l’ancien Premier ministre Idrissa Seck, qui revendique toujours son amitié et sa relation avec vous dans ses différentes interventions ? ». Sans détour, Jacques Attali réplique : « Je lui ai demandé de cesser de le faire. Vous pouvez me citer ».

A noter que pour la suite de l’entretien qu’il a accordé à la rédaction de PressAfrik, celui qui a été conseiller du Président Mitterand pendant 10 ans (1981-1991), s’est abstenu de faire tout commentaire sur la situation politique actuelle du Sénégal, à un peu plus de deux mois de l’élection présidentielle de 2019.

A noter que Jacques Attali est actuellement le président de « Positive Planet et le groupe Attali & Associés ». Il a publié plus de 70 essais, biographies et romans.

                        □  PressAfrik

17 décembre 1962, S
Groupe consultatif d