HomeÀ la uneIPRES – Racine Sy, Président du Conseil d’administration va aussi quitter le poste

IPRES – Racine Sy, Président du Conseil d’administration va aussi quitter le poste

Racine Sy - Ipres

Mamadou Sy Mbengue, qui a été limogé de son poste de Directeur général de l’Ipres, ne partira pas seul. En effet, les jours du président du conseil d’administration (Pca) sont également comptés.

Selon le quotidien Les Échos, repris  par laviesenegalaise.com, l’État a demandé au conseil d’administration de se réunir pour procéder au remplacement de Racine Sy, dont le mandat a expiré depuis 2016, qui occupe le poste depuis 5 ans.

Le décret de nomination d’un nouveau directeur de l’Ipres signé par le Président de la République à l’issu du conseil des ministres du mercredi dernier, fait déjà polémique.

Dans le Quotidien du jeudi, la Cnts a rappelé au gouvernement que la «nomination du directeur général de l’Institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) est du ressort du Conseil d’administration de ladite institution». Il a ainsi signifié que l’Ipres n’est pas une propriété de l’Etat pour que le président de la République nomme une personne de son choix à la tête de la direction générale. «C’est une institution où l’Etat, les employés (Ipres) ainsi que les travailleurs sénégalais siègent ensemble. Par conséquent, le choix du directeur doit se faire sur la base d’un appel à candidatures. Ainsi, parmi les candidats, on choisit celui qui a le meilleur profil pour diriger l’Ipres», défend Lamine Fall, secrétaire général adjoint à la Confédération nationale des travailleurs du Sénégal (Cnts). Mais il y a des questions qui n’ont pas été réglées : Mamadou Sy Mbengue, qui a atterri à la Sn Hlm, a-t-il été défénestré par le Conseil d’administration qui l’avait choisi comme directeur général de l’Ipres ? Le Ca va-t-il se réunir pour invalider ce choix de Macky ? L’avenir le dira sans doute, mais il réserve des débats houleux sur le choix porté sur M. Dieng qui n’a pas été recruté sur «appel à candidatures» comme tous ses prédécesseurs.
Aujourd’hui, écrit toujours le journal le Quotidien, cette sortie du secrétaire général adjoint de la Cnts montre le statut particulier de l’Ipres, dirigé par Racine Sy qui a réussi à mettre sur la touche le maire de Tivaouane qui s’était lancé dans un bras de fer qui lui a été fatal.

Mais, lui-même, Mamadou Racine Sy devrait bientôt quitter son poste de président du conseil d’administration de l’Ipres.

Khalifa Sall revient
Macky Sall : le seul