HomeÀ la uneIntempéries et manifestations tous azimuts : Le garde des sceaux ministre de la justice, Me Malick Sall en renfort à Matam

Intempéries et manifestations tous azimuts : Le garde des sceaux ministre de la justice, Me Malick Sall en renfort à Matam

Maître Malick Sall - Ministre de la Justice Garde des Sceaux

Porteur d’un message du Chef de l’Etat, le garde des Sceaux, Ministre de la Justice, Maître Malick Sall a séjourné ce week-end chez lui, à Matam. Il a apporté le soutien de l’Etat aux populations, c’est-à-dire des vivres et du matériel destinés aux familles victimes des intempéries. Il a prononcé un discours rassembleur et fédérateur en mettant en avant la personne du Chef de l’Etat, ses engagements, sa reconnaissance et ses actions.

   Article : Les Images de la tournée du Garde des Sceaux Ministre de la justice, Me Malick Sall à Matam

Le ministre de la justice, Me Malick Sall était à Matam ce week-end. Il est venu pour éteindre les foyers de tensions allumés par des mouvements de protestations notés ces derniers temps dans cette partie nord-est du pays. Suite aux intempéries ayant causé quelques désagréments, Me Malick Sall dit venir apporter le soutien de l’Etat aux populations sinistrées. En compagnie d’une forte délégation, composée de son cabinet et quelques responsables politiques de Matam, il a remis un don du Gouvernement destiné aux populations victimes des fortes pluies. La cérémonie de réception s’est déroulée à la Gouvernance de Matam, en présence des élus locaux et des autorités administratives qui auront la charge de convoyer les dons auprès des familles concernées.

À Matam, récemment, des jeunes et l’ensemble des villages du Dandé mayo ont organisé des marches de protestations pour réclamer le bitumage de la route qui ceinture la vallée du fleuve, mais aussi la fin des travaux de réhabilitation de la Rn2. Il faut dire que Malick Sall a pris le risque de mobiliser les populations frustrées et abandonnées par leurs responsables politiques, et souvent il s’agit des maires élus dans les différentes communes et «qui ne sont porteurs d’aucune initiative au profit des administrés». Sous un soleil de plomb, Me Sall dit : «Vous comprendrez alors aisément la grande émotion qui m’habite et l’immense gratitude ressentie, en tant que natif de la région, investi de la très haute confiance du chef de l’État, dans les fonctions de Garde des sceaux, Ministre de la Justice, d’être le porteur de son message personnel en direction des populations de Matam, suite aux conséquences des intempéries sur leurs biens, leurs habitations et leurs familles.» Un discours de solidarité véhiculé par l’un des leurs a de fortes chances d’avoir un bon écho.

Selon lui, pour  exprimer sa profonde compassion et sa solidarité agissante, le Président de la République Macky Sall, lui a instruit de remettre, comme premier geste de soutien et de soulagement, un important lot de matériels composé de denrées alimentaires, de matériaux de construction, de produits d’entretien et autres effets faisant parties du quotidien des populations. Un acte, selon le garde des Sceaux, « de haute portée humanitaire qui traduit l’essence du combat du chef de l’Etat auprès des populations, notamment pour aider à les soulager, à chaque fois que de besoin ».  En effet, dit-il « depuis son accession à la magistrature suprême, à travers le Plan Sénégal Émergent (PSE), le Président de la République Macky Sall a inscrit, au cœur de ses priorités gouvernementales, le désenclavement économique et la lutte contre la pauvreté sous toutes ses formes». Ainsi, de « nouvelles approches parmi lesquelles l’inclusion sociale (couverture Maladie Universelle), l’équité (Bourses familiales) et la territorialisation des politiques publiques (Acte 3 de la décentralisation) ont été mises en œuvre au grand bonheur des citoyens », ajoute le Garde des Sceaux.

D’après Me Malick Sall, il ne peut pas y avoir de développement sans inter-connectivité des territoires à travers des infrastructures pour fluidifier la circulation des biens et des personnes et assurer l’évacuation des produits du secteur primaire.

 Cette ambition, soutient-il, «s’est traduite par la mise en œuvre du projet de réhabilitation de la Nationale RN2 (Ndioum-Ourossogui-Bakel) sur financement de la Bad, la Bid, du fonds d’Abu d’Habi et le fonds de l’Opep/Etat du Sénégal avec son budget consolidé d’investissement, sur un linéaire de 546 km qui constitue le projet routier le plus important du Sénégal pour un montant de 92 milliards 368 millions francs CFA ».

L’avancement des travaux

Les travaux d’avancement physique moyen sont exécutés à plus de 50 % et la fin des travaux pour l’axe Thilogne-Ourossogui et Hamady Hounaré-Fadiara est prévu avant la fin de l’année 2019, a annoncé l’émissaire du Chef de l’Etat.

Réalisations et perspectives

A l’en croire, en marge de ces travaux, des investissements importants ont été réalisés, dans le cadre de la réhabilitation-construction d’infrastructures socio-économiques de base (salles de classe, murs de clôture d’écoles et des centres de santé) sans occulter la création de plus de 2500 emplois dans la région de Matam.

S’agissant du Dandé Mayo, le Ministre assure qu’il constitue une grande priorité pour le Chef de l’État qui a instruit les ministères compétents d’engager les négociations pour l’aménagement de 180 km de pistes et la boucle du riz, mais également les réalisations d’ouvrages hydro-agricoles et des aires de stockage de la production rizicole.

Dans cette partie qui longe le fleuve Sénégal, «l’État a consacré, dans le cadre du budget consolidé d’investissements (Bci) 17 milliards de francs Cfa pour la construction de 23 dalots, 2 ponts (Ganguel Souley et Wendou Bosséabé) et 4 kilomètres de linéaire revêtu et praticable», a listé Me Malick Sall devant le public. Dans la foulée, il annonce que le pont de Nabadji Civol est également inscrit au tableau des projets de l’Ageroute. Dans le cadre de la promotion de l’auto emploi des jeunes et des femmes, la Délégation Générale à l’Entreprenariat Rapide (DER) a, selon lui, financé dans la Région de Matam quelque 2471 projets pour un montant de plus de 700 millions de frs Cfa.

Le Ministre s’est rendu auprès des familles religieuses pour transmettre le message du Chef de l’Etat. Il a été reçu entre autres guides religieux, par Thierno Mouhamadou Samassa dans sa grande résidence située au quartier Halwar de Matam. Ce dernier s’est réjoui du déplacement de la délégation et du soutien de l’Etat apporté auprès des populations. Pour prendre congé de ses hôtes, le religieux a prié pour un Sénégal de paix et prospère.

Maître Malick Sall - Ministre de la Justice Garde des Sceaux

 

 


 

  Par Djiby DEM à Matam

 

 

Les Images de la tou
Macky Sall rend homm