HomeÀ la uneInstallation de comité électoral : Tambacounda, Kaolack, Tivaouane, Dahra Djoloff, Benno Bokk Yaakaar installe ses comités électoraux dans la division

Installation de comité électoral : Tambacounda, Kaolack, Tivaouane, Dahra Djoloff, Benno Bokk Yaakaar installe ses comités électoraux dans la division

C’est parti pour l’installation des comités électoraux à moins de dix jours de l’ouverture de la campagne pour la présidentielle du 24 février. Les démons de la division ont resurgi et Macky Sall a de quoi rougir, lui qui avait déjà prévenu ses partisans lors de la rencontre avec les maires de Benno au CICAD de Diamniadio, “les risques sont au sein de l’Apr et non du côté de l’opposition”. Et, ces risques ne sont rien d’autres que les querelles interminables de leadership et de positionnement. 

En effet, à Tambacounda, le coordonnateur de l’APR, Mame Balla Lô, député-maire ne parle pas le même langage avec le Ministre Sidiki Kaba. Il a indiqué au micro de Sud fm, qu’il y a des divisions au sein de leur coalition. Avant d’ajouter que lui et ses partisans ne sont pas impliqués sur ce qui se fait à la base alors qu’il est le coordonnateur de l’Alliance Pour la République à Tamba. Ainsi, il entend créer son propre comité électoral et travailler parallèlement à l’autre comité pour le compte de Macky Sall. 

A Kaolack également, d’un côté c’est le Ministre de la Fonction Publique, Mariama Sarr et de l’autre, celui de l’habitat et du Cadre de Vie, Diène Farba Sarr.  Chacun de son côté, a installé son comité et pourtant, tous disent travailler pour le compte de Macky Sall, lui qui a appelé à l’unité. Diène Farba Sarr, Baye Ciss, Aminata Touré, Awa Guèye, Souleymane Ndéné Ndiaye et d’autres composantes alliées de Benno Bok Yaakaar ont installé leur comité électoral. Au même moment, le Maire Mariama Sarr a procédé à l’installation du comité électoral et appelle toutes les forces vives de Kaolack ainsi que toutes les autres composantes alliées de Benno Bok Yaakaar à faire bloc autour du candidat Macky Sall pour sa réélection au soir du 24 février. Un véritable paradoxe si ce n’est une “mauvaise stratégie”. Comment peut-on dans la division réussir à faire bloc autour de quelqu’un dont l’appel semble tomber dans l’oreille de sourds ?. 

D’autres parts, Seneweb nous renseigne que les responsables de la coalition Benno Bokk Yakaar (Bby) de Dahra ont à nouveau étalé leurs divergences. En effet, la réunion d’installation du comité électoral communal, convoquée, samedi, s’est terminée en queue de poisson. Selon toujours Seneweb, dès l’ouverture de la séance par le maire de la commune, Momar Ndiaye dit Mao, avec à ses cotés les 03 députés de Dahra, Ndèye Fatou Guissé de Fékké Macci Bolé, Mame Bounama Sall du Parti socialiste et Aniyeu Mbengue de l’Apr, les autres sensibilités ont émis le souhait d’avoir leurs représentants au niveau du présidium, ce qui leur a été refusé. Ainsi, des individus déchainés ont subitement envahi la place empêchant le maire de continuer la réunion. Il faut signaler que dans la commune de Thiaméne Pass, deux comités électoraux parallèles ont été mis sur pied ce matin, à cause des divergences notées entre le maire actuel Moussa Ndiaye et le responsable apériste du village de Mélakh, Massamba Thiane, par ailleurs secrétaire général de la mairie de Dahra.

Ces divergences notées au sein de la coalition Bby de Dahra et à Thiaméne Pass à moins de dix jours du démarrage de la campagne électorale risquent de compromettre les chances du parti présidentiel  dans le Djoloff.

Le même problème est rapporté à Tivaouane où, le comité électoral départemental est installé dans la division. Et, c’est Dakaractu qui nous renseigne que deux assemblées générales parallèles ont eu lieu ce samedi à Tivaouane pour l’installation du bureau du comité électoral départemental de la mouvance présidentielle. 

La première AG qui s’est tenue à la permanence de l’APR, a été présidée par le plénipotentiaire Aymérou Gningue et a porté le Maire Mamadou Diagne Sy Mbengue à la tête du comité électoral départemental. 

La seconde a eu lieu au Conseil départemental de Tivaouane où le ministre délégué chargé du développement du réseau ferroviaire, Abdou Ndéné Sall, a été désigné pour coordonner le même comité électoral départemental. Pour lui aussi, son soutien de taille est la présidente du Conseil départemental de Tivaouane, Seynabou Gaye Touré. 

À cet effet, l’unité semble ainsi quitter les rangs de cette organisation politique dans la cité religieuse comme dans les villes citées. Une unité qui jusque là avait pu réunir l’ensemble des ténors autour d’un même idéal c’est-à-dire défendre les intérêts de leur candidat, le président Macky Sall. Mais pour l’heure, tel n’est plus le cas. Une nouvelle donne s’installe désormais à Tivaouane, Tamba, Kaolack, Dahra Djoloff en attendant une mission de médiation présidentielle ou religieuse pour décanter la situation.

Scandale sur les cig
Abdoulaye Wade s'app