HomeActualitéInondations à Dakar après les fortes pluies : Les assurances de Lansana Gagny Sakho, directeur général de l’Onas

Inondations à Dakar après les fortes pluies : Les assurances de Lansana Gagny Sakho, directeur général de l’Onas

Lansana Gagny Sakho

Après les fortes pluies qui ont mis Dakar les pieds dans l’eau, le Directeur général de l’Office national de l’assainissement (Onas), Lansana Gagny Sakho tente de rassurer les populations de la capitale. 

Interrogé par la RFM, Monsieur Sakho a expliqué que les inondations ont été causées par un débit de l’eau assez élevé. Il affirme que plusieurs égouts sont encombrés par la présence de corps étrangers. Cela, malgré le curage opéré par ses services, chaque année en début de l’hivernage.

Selon lui, « dans le traitement des eaux pluviales vous avez un débit en amont, c’est-à-dire ce qui rentre dans les canalisations et ce que les canalisations peuvent expédier. Quand le débit en amont est plus important, naturellement vous avez de l’eau stagnante. Mais cela étant dit je concède avec vous qu’il y a quand-même quelques problèmes liés aux encombrements des égouts, à la présence de corps étrangers. C’est pour cette raison qu’à chaque début d’hivernage nous faisons ce qu’on appelle des travaux de curage. Quand une pluie tombe naturellement il faut un certain temps pour que les eaux soient évacuées ».

Le Directeur général de l’Office national de l’assainissement annonce «un financement pour un programme de rénovation des tuyaux d’évacuation qui datent des années “60”  dans certains quartiers de Dakar, (Rebeuss, Guele-Tapée et Médina, Fass) ».

A en croire Lansana Gagny Sakho, “l’assainissement routier est une responsabilité partagée entre l’Ageroute et l’Onas : 90% c’est l’Ageroute. Nous essayons de travailler ensemble avec l’Ageroute en les appuyant pour que ces problèmes d’inondation n’aient pas lieu au niveau des routes », s’est dédouane-t-il sur les ondes de la Rfm.

La commune de Biscui
Fortes pluies dans l