HomeÉconomieHomologation de quatre normes sur les produits de la patte alimentaire pour protéger l’industrie locale de la concurrence

Homologation de quatre normes sur les produits de la patte alimentaire pour protéger l’industrie locale de la concurrence


Le ministre de l’industrie, de la Petite et moyenne industrie, Moustapha Diop a annoncé jeudi à Dakar que l’Association Sénégalaise de la Norme vient d’homologuer quatre normes sur la patte alimentaire. Cela, pour protéger l’industrie locale de la concurrence. Il s’exprimait lors d’une visite de chantier du groupe de la Nouvelle Minoterie Africaine (Nma Sanders), une entreprise qui s’active dans l’agro-alimentaire.

Parlant de la patte alimentaire, le ministre de l’industrie, de la Petite et moyenne industrie a révélé que les quatre normes homologuées par l’Association Sénégalaise de la Norme seront publiées dans le journal officiel avant la fin du mois de juillet. “L’objectif recherché par l’État à travers ces normes est de protéger les entreprises nationales évoluant dans la fabrication des pattes alimentaires”, a fait savoir Moustapha Diop.

Lors de cette visite, le ministre a cité en exemple le groupe Nma Sanders qui figure parmi les sociétés agro-alimentaires les plus performantes du Sénégal avec un chiffre d’affaire estimé à plus de 64 milliards de francs cfa. Le groupe dirigé par Ameth Amar a généré plus de 500 emplois  et produit environ 700 tonnes d’aliments de bétails par jour, 450 tonnes de farine, 80 tonnes de pattes alimentaires. D’ailleurs, l’Etat compte accompagner le groupe Nma Sanders pour en faire un champion national et sous régional dans le domaine de l’industrie agro-alimentaire, assure le Ministre.

Profitant de la visite du ministre dans les locaux de son groupe, le Président Directeur Général de Nma Sanders, Ameth Amar est revenu sur la réussite de son groupe 17 ans après sa création comme pour démontrer qu’avec la foi, la patience et la persévérance, tout est possible. Cependant, M. Amar a évoqué les quelques difficultés rencontrées dans l’importation des pattes alimentaires et invite l’Etat à les aider en régulant le secteur.  

 

 

                             ♦ Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

})(jQuery)