HomeContributionHommage – Thierno Abdoul Aziz Ba : un homme d’ouverture, fidèle à sa mission, un diplomate

Hommage – Thierno Abdoul Aziz Ba : un homme d’ouverture, fidèle à sa mission, un diplomate

Thierno Abdoul Aziz Ba, frère et porte parole du Khalife de Médina Gounass était un homme d’ouverture, fidèle à sa mission. Il était également vrai un diplomate et savait mener toute affaire avec tact.

D’abord, l’année de naissance 1942 de l’homme, Thierno Abdoul Aziz Ba (Rta), est symbolisée par une coïncidence heureuse. Elle coïncide avec l’année de la première retraite spirituelle appelé « Daaka » qui s’était tenu à Ayni Mahdi. Cet événement religieux est initié par son père, Thierno El Hadji Mohamadou Saïdou Ba (Rta).

Ensuite, avec son intelligence très tôt remarqué et son savoir faire exceptionnel, il a pris les commandes d’être au devant de l’organisation de cette retraite spirituelle « Daaka ». C’est lui qui avait en charge de l’organisation du « Daaka » avec une équipe très dynamique,vigilante et prudente.

Toujours avec son savoir faire et son charisme, l’homme est le Président de la fondation dental Daaka Médina Gounass. Une fondation créer depuis 1998 pour convoyer des fidèles à la Mecque. Chaque année, des centaines de musulmans accomplissent leur pèlerinage à travers cette fondation.

Thierno Abdoul en plus d’être le petit frère, il était aussi un fidèle compagnon et porte parole du khalif de Médina Gounass, Thierno Ahmadou Tidiane Ba (Rta). Le khalif est pour lui, non seulement son frère de sang mais surtout son maître spirituel. Il était le bras droit du khalif, son missionnaire  et son homme de confiance.

Thierno Abdoul Aziz Ba est unique dans sa logique de faire les choses avec sa belle manière sans précipitation et arriver au bout du tunnel. L’homme était un travailleur acharné au service de la communauté de Médina Gounass, de la confrérie Tijaniya et de toute la Ummah islamique.

C’était un homme d’ouverture qui avait une connaissance sur les rouages de l’Etat car toutes les affaires administratives liant l’Etat à la cité religieuse de Médina Gounass passent inévitablement par lui. Véritable acteur de la communauté, il était un diplomate hors-pair, un négociateur et un homme méthodique. Il a su représenter dignement dental Médina Gounass en particulier et la Ummah islamique en général.

Passionné par le travail, il a rendu l’âme avec les armes à la main car étant en mission à la Mecque avec la fondation dental Daaka Médina Gounass pour permettre aux pèlerins d’accomplir ce cinquième pilier de l’islam.

Dental Médina Gounass et la communauté musulmane ont perdu un homme disponible, humble et modeste. Pour tout son service rendu à l’islam, il a été récompensé par Allah, en retournant au ciel depuis la Mecque où il accomplissait le cinquième pilier de l’islam. Nous remercions Allah, le Très Miséricordieux car « mourir au moment du Hadj est une des meilleurs fins, une bénédiction pour tout musulman».

Je présente mes sincères condoléances au khalif Thierno Ahmadou Tidiane Ba, à la dental Médina Gounass et à toute la Ummah islamique.

Thierno Abdoul, repose en paix !!!


Aliou KOUME

Dakar encore loin d'
Le gouvernement du S