Hausse du prix de l’électricité et anarchie dans le secteur de la boulangerie : “Plusieurs boulangers risquent de mettre la clé sous le paillasson”

le prix de la baguette de Pain

La hausse du prix de l’électricité et l’anarchie notée dans le secteur de la boulangerie risquent de conduire plusieurs boulangers à faire le dépôt de bilan. C’est le constat regrettable fait, par le président de la Fédération Nationale des Boulangers du Sénégal, Amadou Gaye. En conférence de presse, ce mardi à Dakar, les boulangers ont tenu à alerter les populations et les autorités sur les répercussions que ces deux points pourraient avoir sur l’avenir du secteur de la boulangerie.

Selon le président de la Fédération Nationale des Boulangeries du Sénégal, la boulangerie sénégalaise est dans un coma profond et le secteur est déjà en difficulté, “alors pourquoi augmenter le prix de l’électricité”?, s’interroge-t-il. De l’avis de M. Gaye, cette hausse risque d’entraîner comme première conséquence, le dépôt de bilan de plusieurs boulangers d’ici  à trois mois.

D’ailleurs, il informe que la FNBS va rejoindre le mouvement “Noo Lank” dans son combat de lutte contre la hausse du prix de l’électricité. En effet, soutient-il, ce combat contre la hausse du prix de l’électricité doit être celui de tout consommateur et la Fédération  des boulangers va prendre part à la marche nationale du 10 janvier prochain. “On ne comprend pas pourquoi on refuse aux boulangers d’appliquer la vérité des prix sur le pain et pendant ce temps on accepte la vérité des prix pour la SENELEC”, se désole Amadou Gaye.

S’agissant de l’anarchie constatée de part et d’autre dans le secteur de la boulangerie, le président de la FNBS a déploré le fait que le président Macky Sall tarde toujours a signé le décret pour la réglementation du secteur. A en croire Monsieur Gaye, c’est incompréhensible dans la mesure où le pain est considéré comme un produit social…

Abdoul BABA

Ballon d’Or Africa
Assassinat de Fatoum