HomeActualitéGrâce présidentielle accordée à un trafiquant de faux médicaments : Les pharmaciens s’indignent et menacent d’aller en grève

Grâce présidentielle accordée à un trafiquant de faux médicaments : Les pharmaciens s’indignent et menacent d’aller en grève

Le Syndicat des Pharmaciens Privés du Sénégal (SPPS) n’approuve pas la grâce présidentielle accordée à un trafiquant de faux médicaments, en l’occurrence Amadou Woury Diallo, condamné à 5 ans de prison. Les pharmaciens s’indignent et menacent d’aller en grève. 

Le président dudit Syndicat Assane Diallo a déclaré que les pharmaciens sont contre cette décision du Président de la République et qu’ils comptent aller en grève dans les prochains jours pour se faire entendre. “On n’exclut pas de fermer nos officines pour marquer notre désaccord total avec cette grâce présidentielle”, a-t-il dit.

Selon le syndicaliste, cette décision de grâce du Chef de l’Etat accordé au sieur Amadou Woury Diallo, condamné pour 5 ans sur une affaire de trafic de faux médicaments à Touba risque de compromettre tous les acquis dans la lutte contre le trafic des médicaments.

Rappelant au chef de l’État Macky Sall ses propos lors du forum sur le financement de la santé tenu récemment à Dakar : “il ne sera plus désormais toléré que des médicaments frauduleux soient vendus dans ce pays. C’est une fraude mortifère qui tue des milliers d’individus et nous ne pouvons plus rester sans réagir”.

Le syndicat des pharmaciens privés du Sénégal exige de l’État, la fermeture définitive et sans délai de tous les dépôts illégaux à Touba, la fermeture des points de vente illicite de médicaments au Sénégal, le durcissement des sanctions contre les trafiquants de faux médicaments.

 

 

               Abdoul BABA

France : Habib Diall
Macky Sall réitère