HomeActualitéFrance – fusillade à Strasbourg : au moins 2 morts et 11 blessés

France – fusillade à Strasbourg : au moins 2 morts et 11 blessés


Des coups de feu ont été tirés ce mardi soir dans le centre-ville de Strasbourg. Selon un nouveau bilan, au moins deux personnes ont été tuées et onze autres blessés.

Une vaste opération policière est toujours en cours à Strasbourg après qu’un homme a ouvert le feu dans le secteur touristique de la ville. La police rapporte « un échange de coups de feu dans le quartier où serait retranché l’assaillant ». Selon le quotidien régional Les Dernières Nouvelles d’Alsace, un assaut aurait lieu dans un immeuble du quartier de Neudorf. Un bilan encore provisoire de la fusillade fait état de deux morts et de onze blessés en urgence absolue.
« L’individu a été identifié », a indiqué le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, qui est attendu sur place. Selon lui, l’homme est connu pour des faits de droit commun. La préfecture précise qu’il est fiché S. D’après une source proche du dossier cité par l’AFP, il devait être interpellé ce mardi matin par les gendarmes.

Selon un communiqué de la préfecture, un individu a ouvert le feu aux alentours de 20h dans le centre-ville, où se tient le traditionnel Marché de Noël. Un journaliste dit avoir vu des militaires tirer sur un homme après que celui-ci « les aurait pris à partie ». Selon une source policière citée par l’AFP, l’assaillant a été blessé par une patrouille de soldats engagés dans l’opération Sentinelle avant de prendre la fuite. Des militaires en arme, des policiers et des véhicules de secours ont afflué vers le lieu de la fusillade.

La « Grande Ile », le centre historique du chef-lieu du Bas-Rhin, a été entièrement bouclée par les forces de l’ordre qui ont invité les passants à se mettre à l’abri. Un chargé de presse au Parlement européen, présent sur place, rapporte que celles-ci ont ordonné aux restaurants et commerces encore ouverts de fermer leur rideau.

Sur Twitter, le premier adjoint au maire, Alain Fontanel, appelle les habitants à rester chez eux.

Après évaluation de la situation, la section antiterroriste du parquet de Paris annonce avoir une enquête pour « assassinats, tentatives d’assassinats en relation avec une entreprise terroriste et association de malfaiteurs terroriste criminelle ». Les investigations ont été confiées à la sous-direction antiterroriste de la police judiciaire, la direction interrégionale de la police judicaire de Strasbourg et à la direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

Le président Emmanuel Macron a décidé d’écourter une réunion avec les parlementaire de la majorité à l’Elysée et d’envoyer à Strasbourg le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Cette fusillade intervient alors que la France vit sous une menace terroriste élevée, avec une vague d’attentats jihadistes qui a fait 246 tués depuis 2015. Le pays a encore été frappé deux fois cette année au cours d’attaques qui ont fait cinq morts.

Rfi

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

SUIVEZ NOUS SUR:
Souleymane Niang nom
Malick Gakou annonce