Flambée de Coronavirus : un cas suspect à Abidjan

L’apparition du Coronavirus en Chine fait trembler le monde. Entre mise en quarantaine de certaines villes, l’adaptation de certains aéroports, la psychose a fini de pétrifier tous les pays depuis son apparition en Chine. En Afrique, qui est souvent vulnérable à ces pandémies, le virus fait peur et un premier cas a été découvert à Abidjan. Une étudiante de 34 ans arrivée ce week-end dans la capitale ivoirienne, en provenance de Pékin, en Chine, sur un vol Turkish Airlines présente des signes suspects. Elle a été isolée et des prélèvements ont été effectués par les services de santé. Les résultats sont attendus dans la plus fragilité des populations.

Attente dans la fragilité

L’étudiante résidant à Pékin depuis 5 ans, présente depuis 4 jours, une grippe, une toux, un écoulement nasal et des difficultés respiratoires. Informés, des agents de santé du CHU de Treichville, du Samu et de l’Institut national d’hygiène publique (INHP) de la Côte d’Ivoire se sont rendus immédiatement à l’aéroport Félix Houphouët Boigny pour la prise en charge du malade.

76 morts et mille 423 cas de contamination

Selon les estimations des autorités sanitaires chinoises, le bilan de l’épidémie du nouveau coronavirus s’est alourdi à 76 morts dans la province du Hubei. Selon le bilan arrêté dimanche, 26 janvier, 1423 cas de contamination ont été recensés dans le centre du pays où l’épidémie est apparue le mois dernier.

Au moment où le dernier bilan publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) fait état de 2 014 personnes contaminées par le virus. Les 29 cas confirmés hors de la Chine continentale se répartissent dans 10 pays. 5 cas ont été répertoriés aux Etats-Unis. Il y en a à Macao, Singapour, Thaïlande, au Japon. Peut-être maintenant en Afrique.

Installation officie
Douanes du Sud-Est :