HomeÉconomieFaut-il supprimer ou garder le Franc CFA ?

Faut-il supprimer ou garder le Franc CFA ?

Argent, billet franc cfa brûlé

Nous vous avons sonder sur la question du Franc CFA « Faut-il supprimer ou garder cette monnaie tant controversée. », Voici vos réponses :

Vous êtes largement en faveur de la suppression de cette monnaie. 80% d’entre vous prônent son arrêt. 20% sont eux en sa faveur.

La preuve en est avec Myrah qui affirme que« Les africains doivent se sentir libres de gérer leur monnaie comme ils l’entendent. Ils doivent définir leur propre politique monétaire et non la calquer sur celle de la France »

Pour Curly, comme pour de nombreux téléspectateurs le FCFA  : « C’est une monnaie coloniale, fabriquée en France, qui empêche l’Afrique de se développer économiquement. Aucun pays au monde s’est développé sans avoir sa propre monnaie. »

JoelAmetchi, nuance et nous dit qu’il ne s’agit pas de s’opposer à la France. « La fluctuation de l’Euro impacte directement l’Afrique. Si la zone FCFA crée sa propre monnaie, ce sera un atout afin de stabiliser notre économie »

Certains téléspectateurs sont en revanche carrément opposés à sa suppression comme Jennifer Kouassi, « Gardons le CFA, nous ne sommes pas encore fort pour nous défaire du FCFA»

LorindeTorétoAdjaï, partage son point de vue et selon elle :«  Ce qu’il faut changer, c’est la mentalité de tout un chacun. Notre choix, désormais doit être le progrès de tous. La monnaie peut attendre. »

XXXXX quel est votre point de vue autour de ce F CFA. Est-il temps de se séparer de cette monnaie ?

CONTRE : Le franc CFA, a été adopté en 1945, alors que les pays n’étaient pas encore indépendants. Doit-on s’interroger sur sa légalité ?

La Banque centrale européenne a un droit de veto concernant les questions de change relatives au franc CFA

Ils ont l’obligation de stocker 50 % de leurs réserves dans les comptes du Trésor public français.

Un Camerounais qui veut aller travailler en Côte d’Ivoire doit convertir ses francs CFA de la Cemac en euros, puis convertir ses euros en francs CFA de l’UEMOA. Et sur chaque transaction, il paie une taxe !

POUR : L’argument de la stabilité monétaire consiste à affirmer qu’étant aligné sur le cours de l’euro, le franc CFA ne peut pas connaître de dévaluation brusque ni des fortes inflations, comme c’est le cas dans beaucoup de pays africains.

L’intégration régionale est l’un des arguments phare des défenseurs du franc CFA. La zone franc permettrait, de favoriser les échanges économiques à l’intérieur de la zone mais aussi de maintenir une cohésionforte entre les États membres.

 

         Diara Ndiaye – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

4 Avril – Macky Sa
Ouverture de la sema