HomeActualitéÉprouvée à nouveau par la houle: Bargny se déverse sur l’État

Éprouvée à nouveau par la houle: Bargny se déverse sur l’État

La Ville de BARGNY

Rebelote à Bargny. A chaque hivernage, des dégâts occasionnés par la mer débordante sont dénombrés. La houle qui s’est emparée du littoral le week-end passé n’a pas dérogé à la règle.

Plus d’une dizaine de concessions dans les quartiers de Bargny Guedj ont été envahies par l’eau de mer. «A chaque hivernage, la houle envahit nos maisons. Le phénomène perdure, mais il n’y a aucune réaction du côté des autorités. A chaque fois que cela nous arrive, elles viennent vers nous et tiennent des promesses qu’elles ne respectent pas», s’est désolée lundi Fatou Samba, présidente des Femmes transformatrices de produits halieutiques.

Pour elle, la matérialisation des nombreuses promesses faites à Bargny à ce sujet doit être une réalité. «Le Président Macky Sall avait clairement dit que Bargny est un cas particulier qu’il fallait à tout prix régler. Une dizaine de concessions ont été touchées. Nous attendons l’appui du gouvernement puisque la mairie est impuissante face à cette récurrence des dégâts», a rappelé la dame. «Nous appelons les autorités à la mise en place d’un plan d’urgence», a-t-elle poursuivi.

La houle du week-end a cependant été moins agressive que celles des années passées. On se rappelle celle de 2014 qui avait fait des dégâts énormes dont la destruction de plus d’une cinquantaine de pirogues. Le Premier ministre Mahammed Boun Dionne était alors venu au chevet des populations éprouvées. Il avait assuré que des mesures adéquates allaient être prises pour la résolution du problème.

Depuis lors, hélas ! Rien n’a bougé en mieux pour ces populations du littoral qui, à chaque houle, croisent les doigts en priant qu’elle soit la moins intense possible. Recasement, érection d’une digue de protection ou tout autre : Bargny ne veut plus être laissée par les autorités à la merci des eaux dévastatrices de la mer. Conséquence de la forte houle du week-end, deux adolescents se sont noyés dimanche à la plage de Ndiolmane. Les corps n’ont jusqu’à ce jour pas été retrouvés.

            LeQuotidien

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

APHIA, une nouvelle
ILA Touba fonctionne