HomeEntretienEntretien avec El Hadji Ba, maire de la commune de Méréto à Koumpentoum

Entretien avec El Hadji Ba, maire de la commune de Méréto à Koumpentoum

El Hadji Ba maire de la commune de Méréto dans le département de Koumpentoum

Dans les coulisses de la première édition de la Conférence Nationale sur l’Aménagement et l’Attractivité des Territoires qui s’est ouverte ce lundi 09 juillet au Centre International de Conférence Abdou Diouf à Diamniadio, le Maire de la commune de Méréto dans le département de Koumpentoum, M. El Hadji Ba par ailleurs conseiller spécial à la présidence de la République s’est ouvert à votre portail laviesenegalaise.com. Et, c’est pour nous dire comment est la situation de sa localité située dans les profondeurs du Sénégal oriental, région de Tambacounda. 

  • Monsieur le maire qu’est ce qui explique votre présence ici au CICAD de Diamniadio ?

Notre présence ici se justifie par l’invitation à la Conférence Nationale sur l’Aménagement et l’Attractivité des Territoires (CNAAT), un rendez vous de tous les élus et les acteurs du développement. Une occasion de réitérer l’ambition du président Macky Sall de faire du Sénégal un pays émergent qui devra s’appuyer sur ses propres leviers à savoir des territoires compétitifs viables et porteurs de croissances. Depuis quelques temps vous avez pu constater que la décentralisation a pris un nouvel  élan  car le Chef de l’Etat a décidé de lancer la communalisation universelle pour en finir avec les inégalités, souhaitant que les territoires soient traités de façon équitable sur le partage des biens publics et des dotations. Nous sommes résolument tournés vers cette quête de l’émergence à savoir le développement à la base en répondant aux aspirations des sénégalais vivant dans les zones les plus reculés du pays.

  • Comment se porte la commune de Méréto dont vous êtes le maire depuis 2014 ?

Elle se porte comme toutes les communes du Sénégal, à l’image de celles dites communes rurales puisque nous sommes dans un département (Koumpentoum) composé de dix collectivités locales dont la majorité se situe en milieu rural. Mais, force est de reconnaître qu’il y a de plus en plus une volonté manifeste de l’Etat pour accompagner les communes en fonds de dotations et d’équipements dans le cadre de programmes novateurs initiés par le Gouvernement: (PUDC et PUMA…) en faveur des populations.

Le PUDC nous concerne directement car la commune de Méréto  a pu acquérir pas mal d’unités de transformation pour alléger les travaux des femmes. Nous avons bénéficié de plusieurs forages et aujourd’hui même les hameaux ont accès à l’eau du robinet grâce aux adductions et cela dans l’actif du Président Macky Sall. L’électrification également est en cours dans le département et toutes les communes qui ne sont pas encore électrifiées par exemple la mienne (Méréto) sont en voie de l’être car les contrats sont signés les travaux d’installation en cours.

Depuis l’avènement de Macky Sall, les communes ont connu un grand bon en avant en terme de réalisations, d’équipements communautaires et même en terme de dotations  les fonds ont triplé en si peu de temps. 

  • Quelles sont les doléances de la commune de Méréto ?

Compte tenu de toutes ces réalisations évoquées tantôt, il faut dire que les doléances ne peuvent pas manquer. En effet, nous osons espérer qu’avec la Conférence Nationale sur l’Aménagement et l’Attractivité des Territoires (CNAAT) dont la question centrale concerne les difficultés des collectivités locales, que nos problèmes ne seront bientôt qu’un mauvais souvenir. L’espoir est également puisque chaque année on augmente de cinq milliards les fonds de dotations alloués aux collectivités locales. Si donc tous les fonds sont réunis, cela permettrait aux communes de gérer au mieux, les intérêts des populations.

 

 

                      Abdoul BABA – laviesenegalaise.com

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Hafez Ghanem devient
Officiel : Cristiano