HomeLe SénégalElle ébouillante sa coépouse en état de grossesse

Elle ébouillante sa coépouse en état de grossesse

Une femme ébouillante sa co-épouse

Y Thiam est, depuis vendredi, entre les mains des gendarmes de la brigade de gendarmerie de Nioro. Après plusieurs bagarres avec sa coépouse, elle a fini par l’ébouillanter.

Le lendemain de la célébration de la fête de la Korité, M Bitèye a reçu une petite délégation d’enfants pour qui elle a organisé une petite fête. Selon nos informations, il y avait de la grillade, de la boisson et de la musique, pour le grand bonheur des enfants. Sauf que, alors que les marmots, installés dans le salon, faisaient la fête, sa coépouse, Y. Thiam, est venue, à la surprise générale, se mettre à balayer les lieux. Ce qui n’a pas été du goût de M Bitèye. Les insultes ont fusé, avant qu’une bagarre éclate. Elles ont été séparées.

Dans la matinée du vendredi, les deux protagonistes en sont une nouvelle fois venus aux mains, alors que tout le monde pensait le problème réglé. Des sources du journal EnQuete soulignent que c’est M. Bitèye qui est allée, à nouveau, devant la chambre de sa coépouse l’insulter, avant de la menacer de lui faire sa fête, si jamais elle osait sortir de sa chambre. Etant moins forte qu’elle, Y Thiam s’est bien gardée de mettre le nez dehors. Mais il faut croire que sa coépouse a la rancune tenace, puisque, voyant qu’elle gardait la chambre, la dame Bitèye est allée la trouver à l’intérieur, bien décidée à lui régler son compte. Une nouvelle bagarre a éclaté.

Pour se défendre, Y Thiam a pris de l’eau chaude qu’elle a versée sur sa rivale. Elle devait servir à préparer du couscous. Les voisins sont une nouvelle fois intervenus, avant d’acheminer la victime dans un établissement sanitaire de la place. Selon nos interlocuteurs, la dame,en état de grossesse de quelques mois, n’a que quelques brûlures légères.

Informée, la gendarmerie de la localité est allée sur les lieux procéder aux constats. Leur gendre, interrogé, a soutenu que M Bitèye a été ébouillantée devant sa chambre.

Sauf que cette thèse est balayée par les faits constatés par les pandores qui ont remarqué que le lit de la chambre où a eu lieu la bagarre était mouillée, sans parler des traces de bagarre. La suite de l’enquête déprendra des résultats du certificat médical. N’empêche que Y Thiam a été interpellée par les hommes de l’adjudant Adama Faye, le boss de cette brigade de gendarmerie. L’enquête suit son court.

Nos sources soulignent que la suite de cette affaire dépendra des résultats du certificat médical. C’est à la suite de cela qu’on saura si l’affaire restera au niveau de la brigade ou migrera entre les mains du procureur. Quant au mari, dit-on, il fait l’objet de surveillance, car il ne cesse de menacer de mettre fin à sa vie.

Mamadou Doucouré me
Mondial U20 : Le Sé