HomeÀ la uneElections Locale du 1er Décembre – Wade mobilise ses troupes et met la pression sur Macky Sall

Elections Locale du 1er Décembre – Wade mobilise ses troupes et met la pression sur Macky Sall

Abdoulaye Wade aux condoléances à la famille de Khalifa Sall

En perspective des prochaines élections locales du 1er décembre 2019, le secrétaire général national du Parti démocratique sénégalais (Pds)mobilise les bases de son parti et appelle d’ores et déjà ses militants et responsables à mettre en place des comités électoraux de 11, 21 ou 31 membres.

Le Parti démocratique sénégalais se prépare activement aux prochaines élections locales prévues le 1er décembre prochain. Le secrétaire général de ladite formation politique, Abdoulaye Wade, et ses militants se mettent d’ores et déjà en ordre de bataille, au moment où l’idée d’un report de ces joutes électorales est de plus en plus agitée dans la mouvance présidentielle et dans certaines franges de la société civile sénégalaise où l’on estime que, techniquement, les Locales ne peuvent pas être bien organisées dans les délais. Faisant fi de toutes ces considérations, l’ancien président de la République et ses camarades se projettent sur ces échéances.

Ainsi, dans un communiqué largement publié samedi dernier, le secrétaire général du Pds enjoint ses responsables et militants de mettre partout des comités électoraux suffisamment larges et démocratiques, pour éviter des mécontentements. Ledit comité électoral, selon lui, doit comprendre 11, 21 ou 31 membres. Pour le “Pape du Sopi”, dans la construction nationale, la commune est la cellule sociale de base directement gérée par le peuple.

Aussi, doit-elle être, pour cette raison, gérée démocratiquement. C’est d’ailleurs pour réaffirmer son ancrage et sa représentativité sur toute l’étendue du territoire national, que le leader du Pds veut se donner le maximum de chance possible. “Le Pds, incontestablement largement majoritaire dans le pays, a la volonté de gagner le maximum de communes”, déclare Abdoulaye Wade dans la note.

L’ancien président de la République n’a pas manqué d’inviter ses militants et responsables à mettre en place leurs propres listes et de ne pas se faire remorquer par qui que ce soit.

Corruption active

“Les listes doivent être Pds homogènes, c’est-à-dire, le parti doit avoir sa propre liste. Vous pouvez néanmoins nouer des alliances locales avec des partis qui peuvent vous apporter quelque chose et acceptent de rentrer dans nos listes contre un nombre de sièges à négocier”, recommande fermement le leader du Pds. Qui demande à ses militants de s’attacher dès à présent à la tâche pour une victoire sans bavure sur toute l’étendue du territoire. Par ailleurs, le “Pape du Sopi” accuse le régime du président Macky Sall d’exercer une corruption active sur les populations sénégalaises.

A l’en croire, en ces heures où Macky Sall, assailli de tout bord, cherche à éviter d’être englouti par la vague de mécontentement populaire, il distribue beaucoup d’argent pour déstabiliser les adversaires, notamment le Pds qui est la formation politique la plus populaire.

 

EnQuete

Urgent - Décès de
Présidentielle de 2