HomeÉconomieDiamniadio : Alioune Sarr rassuré par l’état d’avancement des travaux du marché d’intérêt national

Diamniadio : Alioune Sarr rassuré par l’état d’avancement des travaux du marché d’intérêt national

Le marché de Diamniadio

Le ministre du Commerce, Alioune Sarr, s’est dit rassuré jeudi par l’état d’avancement des travaux du marché d’intérêt national de Diamniadio.
‘’Cette visite a été précédée par une réunion avec les acteurs pour leur demander de s’approprier ce projet extrêmement important du président Macky Sall, un projet très attendu par le secteur privé national. Depuis plus de 35 ans, on attendait la mise à disposition du marché’’, a rappelé M. Sarr, à l’issue d’une visite d’une délégation d’acteurs économiques sénégalais sur ce site et sur celui de la gare des gros porteurs à Diamniadio.
M. Sarr s’est appesanti sur l’attitude que doivent cultiver les acteurs du secteur privé (producteurs, commerçants et transporteurs ) pour aller à l’assaut non seulement du marché national mais aussi du marché sous régional et continental.
L’attitude première, c’est d’’’avoir le sens de la responsabilité et surtout, le sens de l’initiative, a-t-il lancé aux acteurs économiques.

Selon lui, ’’cela veut dire qu’ils doivent se mettre dans une dynamique d’avoir des entreprises à l’échelle continentale’’.

’’L’objectif majeur du marché de Diamniadio, a-t-il précisé, c‘est d’accompagner la production au-delà du pays’’. ‘’En comparant la production en 2013 dans les différentes filières et l’évolution de notre marché aussi bien intérieur qu’extérieur, nous pourrons comprendre aisément l’utilité de l’importance d’avoir un marché international’’, a t-il dit.
’’Si nous prenons l’exemple de la pomme de terre en 2013, nous étions à 10 mille tonnes de production. En 2018, on est à 140 mille tonnes ; cela veut dire que filière par filière, nous avons une évolution spectaculaire’’, a magnifié le ministre.
Il a souligné l’importance d’avoir des plateformes de commercialisation adaptées, notant que ‘’la capacité productive du Sénégal a évolué de manière spectaculaire durant ces sept dernières années’’.
’’Nous sommes dans la phase de mise en œuvre de la zone de libre échange continentale africaine. Il est évident que les pays qui mettront à la disposition de leur secteur privé des plateformes et amélioreront leur compétitivité naturellement, ce sont ces pays qui sont les plus gagnants’’, a-t-il prévenu.
Selon lui, ‘’ce marché ultra moderne permettra de résoudre certaines difficultés rencontrées dans ce secteur’’.
Cette infrastructure commerciale multifonctionnelle, la première du genre en Afrique de l’Ouest, abritera des magasins, des chambres froides, et une gare pour les gros porteurs.
Le marché d’intérêt national s’étend sur une superficie de 24 hectares.
La gare des gros porteurs, d’une superficie de 10 hectares, est, comme son nom l’indique, destinée à accueillir les gros porteurs en provenance de l’intérieur du pays et des pays voisins.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

MINUSMA : 140 polici
Keur Massar : Un che