Dakar devient la capitale de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent

mankeur-ndiaye-laviesenegalaise

Dakar est devenue la capitale de lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent. Le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieur, Monsieur Mankeur Ndiaye a procédé ce jeudi à l’hôtel King Fahad Place au lancement officiel de la quatrième édition du Forum international de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique, placé sous le haut patronage de Son Excellence Monsieur Macky SALL, Président de la République.  

Selon le Ministre Mankeur Ndiaye qui cite le chef de l’Etat, Macky Sall, “l’ambition du Sénégal est de faire de Dakar un lieu inédit d’échanges autour des questions de sécurité sur le Continent en réunissant responsables politiques, militaires, industriels et centres de recherche”.

C’est dans ce sens que s’inscrit le Forum de Dakar avec comme axes prioritaires, des questions de paix et de sécurité sur le Continent africain.

En effet, lors du Sommet de l’Elysée de 2013, les Chefs d’Etat étaient convenus d’organiser au Sénégal un Forum informel sur la Paix et la Sécurité en Afrique qui rassemblerait des acteurs et des experts sur les questions de paix et de sécurité, les partenaires internationaux concernés par les enjeux sécuritaires du Continent, ainsi que des représentants du secteur privé et de la société civile.

Dans cette dynamique, les acteurs ont procédé ce jeudi au lancement de la quatrième édition du Forum International de Dakar sur la Paix et la Sécurité en Afrique après la tenue réussie de celle de l’année 2016, qui comme les précédentes, a été couronnée de succès, d’après le ministre.

Parlant de l’édition 2016, Mankeur Ndiaye explique que les retours des participants ont été tous positifs et pour certains même, très enthousiastes. “La qualité des débats a été saluée, tout comme l’organisation matérielle et logistique. Tout cela n’aurait pas été possible sans l’implication soutenue des différents acteurs et surtout le soutien déterminant des partenaires dont certains sont présents au lancement du quatrième Forum”, a dit le Ministre Ndiaye.

Selon Mankeur Ndiaye, le Forum de cette année, s’inscrivant dans la continuité des éditions précédentes, permettra d’approfondir le dialogue stratégique entre les parties prenantes africaines et les partenaires internationaux, d’animer des réflexions pour une vision partagée des menaces sur le Continent, en plus d’étudier les réponses les plus appropriées et les plus intégrées pour faire face aux défis actuels.

Pour cette année, le Forum se tiendra les 13 et 14 novembre 2017, au Centre International de Conférence Abdou DIOUF de Diamniadio, a annoncé le Ministre des Affaires Etrangères et des Sénégalais de l’Extérieurs, Mankeur Ndiaye qui précise que le Forum portera sur le Thème : « Défis sécuritaires actuels en Afrique : pour des solutions intégrées ».

Selon Monsieur Ndiaye, les réflexions mettront l’accent sur l’actualité de l’année 2017, les avancées réalisées par les grands acteurs africains et leurs partenaires internationaux, et sur des approches novatrices dont celles concernant les liens entre sécurité et développement durable.

“Nous avons, cette année, un contexte international qui promet des évolutions nouvelles : aux Nations Unies, à l’Union Africaine, ou encore à l’Union Européenne. L’examen des débats actuellement en cours sera au cœur des sujets abordés lors de cette quatrième édition du Forum”, a-t-il dit.

Poursuivant, Mankeur Ndiaye soutient que “le terrorisme et l’extrémisme violent, malgré les efforts déployés et les résultats obtenus restent encore des menaces persistantes contre lesquelles nous devons continuer le combat avec détermination”.

Il dit : ” le Forum a pour vocation de maintenir une vigilance et une forte mobilisation par une réflexion partagée et des réponses communes”.

Lors du dernier Sommet Afrique / France de Bamako, les Chefs d’Etat et de Gouvernement présents ont renouvelé leur soutien au Forum de Dakar et appelé à une participation accrue à cette rencontre, rappelle le chef de la diplomatie sénégalaise.

Selon lui, le processus de préparation est déjà bien engagé, signe de leur volonté d’élargir et de renforcer la contribution du Forum de Dakar à la réflexion stratégique globale sur les questions de paix et sécurité en Afrique et dans le monde.

laviesenegalaise.com

Assemblée nationale
Coaching des cadres