HomeÉconomieCoopération bilatérale : Les douanes du Sénégal et de la Gambie s’engagent pour une gestion concertée des frontières

Coopération bilatérale : Les douanes du Sénégal et de la Gambie s’engagent pour une gestion concertée des frontières

L'Administration des Douanes sénégalaises

Le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du plan, Bassirou Samba Niasse a indiqué, ce vendredi à Dakar que les douanes du Sénégal et de la Gambie s’engagent à œuvrer dans un commun accord à une gestion concertée des frontières. Il s’exprimait lors de la cérémonie d’ouverture de la 9ème rencontre bilatérale entre les administrations des douanes des deux pays.

La recrudescence de la criminalité transfrontalière, à la substance de la menace terroriste interpellent  les douaniers en tant que forces de sécurité. Leurs contributions doivent être de qualité en termes de collecte de renseignement et d’identifications de toutes formes de menaces pour mettre en place de dispositifs antiterroristes et de riposte, a fait savoir Bassirou Samba Niasse.

Pour le secrétaire général du ministère de l’économie, des finances et du plan, la lutte contre la fraude sous toutes ses formes, la lutte contre les pratiques déloyales, de même que la définition de procédures douanières souples, simples et prévisibles sont devenus des impératifs pour garantir une transformation structurelle et une compétitivité de nos économies.

A ce sujet, le directeur général des douanes du Sénégal, Oumar Diallo a révélé que les bureaux de Karang et de Keur Ayib sont désormais érigés en bureaux de plein exercice, compétents pour le dédouanement de toutes les marchandises, ainsi que l’accomplissement de toutes les formalités douanières. Poursuivant son discours, le chef de la douane sénégalaise annonce aussi pour un futur proche, les postes de douanes de Séléty, Sénoba et Badiara seront également érigés en bureaux de plein exercice.

Ainsi durant trois jours (05 au 07 décembre), il a été question pour les délégations des douanes des deux pays de discuter de sujets  majeurs relatifs notamment à l’assistance administrative mutuelle pour l’échange de renseignements en matière d’application de la législation et de la lutte contre la fraude , la facilitation du transit, à la formation, à la mutualité sociale, à l’informatique douanière, à la définition de procédures douanières communes à mettre en œuvre dans les postes à contrôles juxtaposés entre les deux pays .

Abdoul BABA – laviesenegalaise.com  

 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Présidentielle 2019
Vidéo - Regardez l'