HomeDÉPÊCHESCandidature de Karim Wade : Ismaëla Madior Fall s’attire les foudres du Pds et de ses alliés

Candidature de Karim Wade : Ismaëla Madior Fall s’attire les foudres du Pds et de ses alliés


Le Parti démocratique sénégalais et ses alliés du Front patriotique pour la défense de la République (Fpdr) sont très remontés contre le ministre de la justice, Ismaëla Madior Fall, suite à ses propos disqualifiant le fils de l’ancien président de la République, Karim Wade, de la course à la Présidentielle de 2019. Invité de l’émission Quartier Général diffusée sur la Tfm, le Garde des sceaux s’est laissé aller, en tant que constitutionnaliste, sur la candidature de Karim Meïssa Wade qu’il juge irrecevable suite à sa condamnation pour enrichissement illicite. Ce commentaire a provoqué l’ire des libéraux et de leurs alliés qui ne se sont pas fait prier pour réagir aussitôt. “La Conférence des leaders du Fpdr a pris connaissance avec effarement des propos particulièrement irresponsables de M. Ismaïla Madior Fall, ministre de la Justice, au sujet d’une prétendue “invalidité” de la candidature de M. Karim Wade, investi par le Pds, membre du Fpdr, pour la Présidentielle de février 2019’’, fulminent-ils dans une déclaration parvenue hier à EnQuête. Dans la note, le coordonnateur dudit front, Mamadou Diop Decroix et ses camarades estiment que “le Garde des Sceaux vient encore une fois administrer la preuve de la domestication de pans essentiels de la Justice sénégalaise par le pouvoir de Macky Sall’’. Mieux, il s’est livré, selon eux, à la télévision, à une interprétation aussi personnelle que manifestement erronée des dispositions du Code électoral, en indiquant clairement que le moment venu, le Conseil constitutionnel ne ferait que valider cette interprétation. “Le Fpdr comprend que le ministre ne fait que porter le discours politicien de Macky Sall et de l’Apr qui ne peuvent plus camoufler la panique qui s’est emparée d’eux devant la détermination évidente des Sénégalais à mettre fin à leur gestion incompétente et corrompue’’, pestent les alliés du Pds pour qui “cela n’étonne guère, de la part d’un homme de droit qui se glorifie d’être non pas un défenseur zélé des principes républicains mais “un tailleur de haute couture constitutionnelle au service d’un prince désormais nu et éclaboussé de scandales à milliards’’.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Modou Diagne Fada re
Près de 84 mille mi
})(jQuery)