HomeActualitéCAN 2019 : Le onze probable des lions

CAN 2019 : Le onze probable des lions

Lions du Sénégal

Le Sénégal rencontre le Bénin à 16 heures GMT en match de quart de finale de la CAN 2019. Voici le 11 probable d’Aliou Cissé.

Alfred Gomis, Youssouph Sabaly, Cheikhou Kouyaté, Kalidou Koulibaly, Lamine Gassama, Idrissa Gana Guèye, Pape Alioune Ndiaye Henry Saivet, Mbaye Niang, Sadio Mané et Diao Baldé Keita.


Comme en 2017 lors de la Can au Gabon, le Sénégal se retrouve à ce même stade de la compétition pour la Can égyptienne. Une Can gabonaise qui a laissé un goût amer à la bande à Sadio Mané sortie en quart de finale par le Cameroun.
Du coup, les Lions devront tuer le chat noir si on sait que depuis 2006 en Egypte, ils n’ont pas joué une demi-finale de Can. Cela fait 6 éditions et c’est beaucoup pour un pays qui coure toujours après son premier sacre continental. Et même avant 2006, il y avait la hantise des quarts avec, entre autres, l’échec retentissant de 1992 à Dakar, suite à une élimination face au Cameroun. Alors est-ce la bonne pour cette 32e édition ?
Aliou Cissé se montre prudent. «Nous sommes ambitieux. Nous savons que nous sommes capables d’aller loin dans cette compétition. Mais comme je le dis, faut jouer match par match. Il ne suffit pas de venir bander les muscles et dire que nous sommes les favoris. Si nous sommes favoris, c’est sur le terrain qu’il faut le montrer, match après match. On s’attend donc à un match difficile dans la mesure où c’est un match de quart de finale d’une Coupe d’Afrique», a soutenu le sélectionneur qui insiste beaucoup sur le respect de l’adversaire.
«On ne doit sous-estimer aucune équipe. Sous-estimer le Bénin serait la plus grosse bêtise de notre part. Il faut respecter l’adversaire. Dans le sport de haut niveau, je crois que l’humilité et la modestie, sont quelque chose de très important. J’appelle donc mes joueurs à plus d’humilité, de respect.» Aliou Cissé est donc conscient que «le Bénin sera une équipe difficile à jouer». Surtout qu’en face on n’entend pas venir en victime expiatoire à entendre le sélectionneur des Ecureuils, Michel Dussuyer. «Contre le Sénégal, on sait que c’est un gros challenge car on aura en face une des toutes meilleures équipes du continent, favorite pour le titre. Donc, on sait ce qui nous attend. On sait le défi à relever, mais on a tout à gagner dans cette compétition. La pression est plus sur les épaules du Sénégal qui postule au titre que sur nous qui sommes un peu dans une dynamique positive. On voudrait aller le plus loin possible», souhaite le technicien français. Qui est loin de bouder le plaisir d’une qualification sans obtenir aucune victoire en 4 matchs. «C’est votre vision de parler de matchs nuls. Moi, j’aurais envie de dire aucun match perdu. C’est ce que je retiens de positif c’est le match gagné contre le Maroc. Même si c’est aux tirs au but, c’est une victoire.»

Après avoir sifflé Sénégal-Ouganda : L’arbitre algérien reconduit pour Sénégal-Bénin

L’arbitre algérien Mustapha Gorbal qui avait officié le match Sénégal-Ouganda, (1-0), en huitième de finale de la Can, a été rappelé pour siffler le quart de finale Sénégal-Bénin, a annoncé la Caf. L’officiel algérien sera assisté de l’Egyptien Mahmoud Abu Elregal et de son compatriote Mokrane Gourari. La Caf qui a prévu d’utiliser l’arbitrage vidéo (Var) à partir de ces quarts de finale a désigné le Néerlandais Pol Van Boekel pour cette rencontre. Dans le cadre des changements apportés, la Caf a nommé un 4ème et un 5ème officiels respectivement Gehad Grisha (Egypte) et Anouar Hmila (Tunisie).

 

Avec Le Quotidien

Des organisations de
Ahmed, le bénévole