HomeActualitéBougazelli gèle ses activités, Lat Diop se braque contre Aliou Sall : L’APR Guédiawaye en eau trouble

Bougazelli gèle ses activités, Lat Diop se braque contre Aliou Sall : L’APR Guédiawaye en eau trouble

LE MAIRE ALIOU SALL ET LE DEPUTE SEYDINA FALL

Il avait habitué les Sénégalais à tirer sur tout ce qui semble gêner la marche du président Macky Sall. Mais, depuis quelques temps, Seydina Fall alias Bougazelli s’emmure dans un silence assourdissant. Mais, ce silence n’est pas fortuit.

Selon des sources concordantes, le député serait dans une colère noire contre le chef de file de l’Alliance pour la République (APR) et de la coalition Benno bokk yakaar, rapporte leral qui indique  que Macky Sall a tout bonnement ôté de la bouche de Bougazelli son fromage après des promesses bien fermes.

En effet, lors de la 13e Législature, Bagazelli qui a été élu sur la liste nationale a perdu la Commission en charge des Délégations, qui s’occupe de l’évaluation et contrôle de l’exécution des lois votées et du vote des lois entre deux sessions, conformément à l’article 65 de la Constitution.

Pour matérialiser son courroux, le parlementaire « a gelé » ses activités politiques au niveau de sa circonscription électorale, Guédiawaye. Il ne s’en est pas arrêté là. Le tonitruant défenseur du président Macky Sall a, également, fermé le siège de l’APR qu’il avait ouvert à Golf. Pour le moment, il croise les bras et observe.

Cette période coïncide avec la sortie d’un autre responsable APR au niveau de la même localité. Il s’agit en particulier de Lat Diop qui s’en est pris sans le citer à Aliou Sall, maire de Guédiawaye et de surcroît petit frère du président de la République. Si on y ajoute la source de contestations liées aux frustrations d’après législatives, on peut affirmer que l’Apr est troublée dans cette zone.

Commentez cet article

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Logements Sociaux :
Islam et violence au