HomeÉconomieBassirou Samba Niasse Nouveau Directeur Général des Impôts et Domaines

Bassirou Samba Niasse Nouveau Directeur Général des Impôts et Domaines

Bassirou Samba Niasse Nouveau Directeur Général des Impôts et Domaines

L’inspecteur principal des Impôts et des Domaines, qui était jusque là, Secrétaire général du Ministère des Finances et du Budget, Monsieur Bassirou Samba Niasse a été nommé Directeur Général des Impôts et et des Domaines. Cette mesure intervient en conseil des Ministre tenu ce mercredi 03 juillet 2019. Bassirou Samba NIASSE, Inspecteur principal des Impôts et Domaines, matricule de solde n°600 000/D, précédemment Secrétaire général du ministère des Finances et du Budget, est nommé Directeur général des Impôts et des Domaines, en remplacement de Monsieur Cheikh Ahmed Tidiane BA, appelé à d’autres fonctions, lit-on dans le communiqué du conseil des Ministres.

Voici le Parcours du Nouveau Directeur de la DGID

A l’issue du Conseil des ministres du mercredi 24 avril 2019, Bassirou Samba Niasse, inspecteur principal des Impôts et des Domaines, matricule de solde 600.002/B, a été nommé Secrétaire général du Ministère des Finances et du Budget que dirige désormais le ministre Abdoulaye Daouda Diallo. Leral.net a voulu savoir davantage sur ce haut fonctionnaire chevronné, qui a aussi été précédemment Secrétaire général du Ministère de l’Economie, des Finances et du Plan. 
  
Promu coordonnateur de la DGID en janvier 2014, Bassirou Samba Niasse a aussi assumé à ce titre les fonctions de Directeur  général adjoint puisqu’il assurait en cas d’absence de celui- ci l’intérim du DG. Riche d’une solide expérience de haut fonctionnaire ayant blanchi sous le harnais des hautes sphères de l’Administration, Bassirou Samba Niasse a intégré, très jeune, le cabinet du Ministre de  l’Economie et des Finances comme Conseiller Technique chargé du suivi des questions fiscales et celles liées au secteur de l’énergie, notamment de leurs incidences sur les recettes fiscales et sur les dépenses publiques (2005- 2012). C’était en 2005, il n’avait alors que 34 ans. 

Administrateur du Fonds spécial de Soutien au secteur de l’Energie 

La quarantaine à peine entamée, l’ancien Directeur de Cabinet du Ministre délégué auprès du ministre de l’Economie et des Finances chargé du Budget jusqu’à sa nomination comme coordonnateur de la DGID, était aussi l’Administrateur du Fonds spécial de Soutien au secteur de l’Energie (FSE) depuis 2011. Les missions du FSE s’articulent notamment autour de la sécurisation des approvisionnements en combustible pour la production de l’électricité et le financement des investissements dans le secteur de l’Energie. Il a, par le biais de ce Fonds, participé activement à l’amélioration de la situation du secteur de l’Energie au Sénégal et particulièrement celle du sous-secteur de l’Electricité. 

Connaisseur de l’Administration fiscale 

Auparavant, Bassirou Samba Niasse, Inspecteur principal des impôts et des Domaines, breveté de l’ENA en 1998 a pris le temps de gravir les échelons dans l’Administration fiscale où il est entré en 1999. De Chef d’inspection au CSF de Pikine- Guédiawaye (1999- 2002), il est passé au Centre des Grandes Entreprises comme chargé de la sous- section Commerce (2002- 2004). Ensuite, il est nommé Chef de la Section fiscalité indirecte du Bureau de la Législation, des Etudes et du Contentieux (juillet 2004- mai 2005) avant de rejoindre le Cabinet du Ministre en tant que Conseiller technique. 

En outre, Monsieur Niasse, titulaire d’une maîtrise es Sciences économiques à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar, option analyse, planification et développement (1996, mention assez bien) est membre de plusieurs Conseils d’Administration comme celui de la SONATEL (avril 2012- décembre 2013), de la BICIS (depuis avril2012), de la SAR (2007- 2011), de la SAPCO (2005- 2008). 

Solide expérience en matière économique et fiscale 

Bassirou Samba Niasse a aussi une expérience de formateur en fiscalité directe au CEPECS de l’Ecole Polytechnique de Dakar (2008- 2012). Par ailleurs, depuis près d’une dizaine d’années,  le nouveau Secrétaire général du Ministère des finances et du Budget a bien pris l’option de s’enrichir de nouvelles expériences en matière économique et fiscale par la participation à des cours et séminaires internationaux. 

Ainsi, pour en attester, il détient pas moins de cinq certificats, notamment : une attestation de participation au séminaire sur les marchés pétroliers à l’Institut Français du pétrole (France 2005) ; un Certificat de participation au cours sur « Tax Analysis and Revenus Forecasting » à Duke University (USA 2007) ; un Certificat de participation au séminaire sur l’introduction des investissements directs étrangers au China Executive Leadership Academy Pudong (Chine 2007), un certificat de participation au cours de programmation et politiques financières par télé- enseignement de l’Institut du FMI (2007) ; et un certificat de participation au cours sur « Comparative Tax, Policy and Administration » au John F. Kennedy School of Government de Harvard University (2008). 

Rappelons que le Secrétariat général a des Services rattachés comme  la Cellule d’Etudes et de Planification ; Cellule de Passation des Marchés publics ; Bureau du Courrier commun et la Cellule des Affaires juridiques. 

    Avec Leral

Les Nominations du C
Le Président Macky