HomeActualitéBallon d’Or 2019: Lionel Messi est le Ballon d’Or 2019, 6e sacre pour l’argentin

Ballon d’Or 2019: Lionel Messi est le Ballon d’Or 2019, 6e sacre pour l’argentin

Messi - Ballon d'or 2019

Et de 6 pour l’argentin Lionel Messi. Dix ans après son 1er Ballon d’Or, Lionel Messi a décroché un 6ème ce lundi. C’est la conclusion d’une décennie légendaire pour l’Argentin.

2009 – Le début des années Lionel Messi
En 2009, un jeune Argentin âgé de 22 ans se révèle aux yeux de la planète football. Vif, technique, et presque insaisissable, Lionel Messi contribue cette année là au triplé réussi par le Barça, vainqueur de la Ligue des champions, du championnat d’Espagne et de la Coupe du Roi.

Au dessus de la mêlée, l’Argentin devance le Portugais Cristiano Ronaldo, lauréat en 2008, et l’Espagnol Xavi, son partenaire au FC Barcelone.
Déjà c​onsidéré comme un crack voué à marquer de son empreinte une génération entière, Messi termine meilleur buteur de la Ligue des Champions avec neuf réalisations et inscrit, de la tête, le deuxième but de la victoire 2-0 en finale contre Manchester United. Génie.

2010 – Le prodige argentin, encore lui
Déjà lauréat en 2009, Lionel Messi récidive l’année suivante. Préféré aux champions du monde Andrés Iniesta et Xavi, il rejoint des joueurs tels que Johan Cruyff, Kevin Keegan, Karl-Heinz Rummenigge, Michel Platini et Marco van Basten au panthéon du football, devenant le sixième joueur de l’histoire à recevoir pour la deuxième fois consécutive la plus haute récompense individuelle.

Un choix qui fait pourtant couler beaucoup d’encre. Car, une fois n’est pas coutume, la Coupe du monde n’aura pas pesé dans le vote final. Néanmoins, force est de constater que Lionel Messi avait de nouveau donné le tournis à ses adversaires. Soulier d’or européen avec 47 buts lors de la saison 2009-2010 (dont 34 en Liga et 8 en Ligue des Champions), il n’a échoué qu’à une unité du record de buts inscrit en une saison par Ferenc Puskas en 1960 (48 buts). Un bilan monstrueux, synonyme de consécration.

2011 – Le triplé pour la Pulga
Un. Puis deux. Puis trois. Comme le nombre de Ballons d’Or remportés par La Pulga, de nouveau titré en 2011. Après Johan Cruyff, Michel Platini et Marco van Basten, il devient cette fois le quatrième joueur à réaliser un tel exploit. Si sa distinction avait été critiquée la saison passée, celle-ci ne souffre d’aucune contestation possible, tant le numéro 10 du FC Barcelone a en effet un palmarès long comme le bras cette année là.

Ayant remporté le championnat, la Ligue des Champions, la Supercoupe d’Europe, la Supercoupe d’Espagne et le Mondial des Clubs, Lionel Messi le doit en effet en grande partie à son talent ahurissant, ayant été auteur de 54 buts et 37 passes décisives.

2012 – Une légende est née
Comme lors des trois éditions précédentes, l’attaquant du FC Barcelone remporte le Ballon d’Or en 2012 et, plus que jamais, truste la plus prestigieuse récompense individuelle du football comme aucun autre ne l’avait fait avant lui. Devançant Cristiano Ronaldo et Andrés Iniesta, Lionel Messi transcende, et grave encore un peu plus son nom dans l’histoire de son sport.

Pourtant, le FC Barcelone a dû se contenter de la seule Coupe du Roi comme trophée en 2012. Mais force est de constater que le buteur vedette du club catalan, aussi performant avec l’Albiceleste, était le meilleur, lui qui avait alors pulvérisé le vieux record de l’Allemand Gerd Müller – 85 buts sur l’année 1972 – en marquant à 91 reprises en 2012. Une véritable machine à but, devenue légende.

2015 – Lionel Messi, trois ans après
Redevenu le meilleur joueur de la planète, Lionel Messi remporte un cinquième Ballon d’Or en 2015, trois ans après son dernier sacre. « C’est un moment très particulier pour moi d’être revenu, d’avoir encore un Ballon d’Or, après ces deux années où Cristiano Ronaldo a gagné successivement. C’est un Ballon d’Or qui représente beaucoup plus que ce dont je rêvais quand j’étais enfant », déclare alors l’attaquant du FC Barcelone, ému au moment de devenir le premier joueur de l’histoire à remporter le trophée à cinq reprises.

Grandissime favori, Lionel Messi sort alors d’une année en apothéose avec, en point d’orgue, une Ligue des champions remportée contre la Juventus Turin (3-1) au terme d’une finale durant laquelle il est impliqué sur les trois buts de son équipe. Mieux, il remporte aussi cette année là le championnat, la Coupe d’Espagne, la Supercoupe d’Europe et le Mondial des clubs. Un quintuplé auquel il faut ajouter des statistiques de folie, l’Argentin ayant trouvé le chemin des filets à 53 reprises sur l’année civile. Rien que ça.

2019 – Pour l’éternité ?
Insatiable Lionel Messi. Désormais âgé de 32 ans, l’Argentin a remporté son sixième Ballon d’or, ce lundi soir, à Paris. En concurrence avec ceux qui avaient causé son malheur en mai dernier en demi-finale de Ligue des Champions, tels que les joueurs de Liverpool Virgil van Dijk, Sadio Mané ou encore Mohamed Salah, le maître à jouer du FC Barcelone fait toutefois figure de favori pour succéder à Luka Modric. Et, c’est fait. Il est le Messi.

Il faut dire que si le Barça peine à retrouver son lustre d’antan sous les ordres d’un Ernesto Valverde souvent critiqué, Lionel Messi, lui, n’a rien perdu de sa classe, de son talent. Meilleur buteur européen de la saison 2018-2019 avec 36 buts au compteur, déjà onze buts inscrits toutes compétitions confondues depuis le début de l’exercice 2019-2020, un titre de Champion d’Espagne remporté, des coups-francs téléguidés en pagaille et des prestations dont il a le secret qui resteront gravées, ça ne s’invente pas : le natif de Rosario est différent des autres.

Déjà entré dans l’histoire du football en remportant cinq Ballons d’Or, aujourd’hui, 6 Ballons d’Or, Lionel Messi a pris les devants dans cette lutte longue de 10 ans en glanant un sixième sacre. Pour l’éternité.

Laviesenegalaise.com Avec Goal.com

Ballon d'or 2019 - "
Lionel Messi remport
Notre Page Facebook