HomeCultureBaaba Maal récompensé par la Fondation “Music in Africa’’

Baaba Maal récompensé par la Fondation “Music in Africa’’


Le musicien sénégalais Baaba Maal a reçu jeudi des mains de la présidente de la Fondation “Music in Africa’’, Aïcha Dème, le “Prix Music in Africa Honorary Award 2017”, en récompense de sa contribution à l’industrie musicale du Sénégal et du continent africain.
Ce prix lui avait été décerné “le 14 novembre dernier à Nairobi au Kenya, en reconnaissance de ce qu’il a apporté à son pays et à l’Afrique”, a déclaré Mme Dème, lors de la cérémonie de remise au Goethe Institut de Dakar, en présence de nombreux acteurs de la musique sénégalaise.
Il y avait aussi des musiciens du “Dandé Lenol”, groupe de Baaba Maal, ainsi que quelques-uns de ses amis.
Décerné pour la première fois, ce prix “célèbre la brillante carrière musicale de Baaba Maal au cours de ces trois dernières décennies’’, a ajouté la présidente de la Fondation ’”Music in Arica’’, une organisation panafricaine à but non lucratif.
“Au-delà de son apport énorme pour l’industrie musicale africaine, Baaba Maal est un artiste qui a toujours su sortir ce qu’il y a de plus beau dans notre culture, ce qui est très important”, a-t-elle souligné.
L’engagement social et musical du lauréat a été aussi salué lors de cette cérémonie.
Le chanteur et musicien Baaba Maal, dédiant ce prix à toute la musique sénégalaise, estime que cette récompense constitue “un bonheur pour tous les artistes du Sénégal et du continent”.
“C’est vrai que j’ai reçu beaucoup de prix dans ma carrière, mais c’est avec beaucoup d’émotion que je reçois celui-là”, a dit le lead vocal du “Dandé Lénol”.
Il salue “l’ouverture d’esprit” caractérisant la musique au Sénégal, avant d’inviter les jeunes artistes et musiciens africains à accompagner leur société et à défendre leur culture.
Le musicien kenyan Eric Wainaina, qui a fait un featuring avec Baaba Maal, a lui aussi reçu un “award d’honneur” de “Music in Africa” à Nairobi.
Ce prix initié pour la première fois sera désormais décerné chaque année à un musicien d’un pays africain différent.
De cette manière, il compte récompenser le “travail exceptionnel accompli par des artistes pour l’industrie musicale de leur pays et, plus généralement, du continent”, selon ses promoteurs.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Présidentielle de 2
CAN 2019 : La CAF va