HomeÀ la uneAu Sénégal les travailleurs du pétrole et du gaz menacent d’aller en grève

Au Sénégal les travailleurs du pétrole et du gaz menacent d’aller en grève


Le Syndicat des travailleurs du pétrole et du gaz (Snttpgs-Fc) va déposer, ce vendredi, un préavis de grève.

Selon Vox Populi, ils réclament des mesures pour dissiper les nuages sombres qui s’accumulent au-dessus de leur secteur avec, notamment, les difficultés de Société africaine de raffinage (Sar) et le blocage des négociations pour un projet de convention collective du pétrole.

“L’activité pétrolière est fortement menacée, nos emplois, nos employeurs et nos salaires sont menacés, alerte Cheikh Diop de la Cnts/Fc. (…) Nous allons nous battre pour faire face à cette situation et, surtout, aux violations des droits du travail.”

L’Etat doit 100 milliards à la Société Africaine de Raffinage

La Société africaine de raffinage (Sar) est en difficulté. “Alors que les travailleurs attendaient une profonde restructuration technique et financière, voilà que l’avenir de la Sar est aujourd’hui sérieusement hypothéqué par une dette de l’État de plus de 100 milliards de francs Cfa, et une autre de 40 milliards de francs Cfa de la Senelec”, regrette Abdourahmane Cissokho, le secrétaire général du Syndicat des travailleurs du pétrole et du gaz (Snttpgs-Fc), repris par Vox Populi.

Cette situation impacte négativement de secteur des hydrocarbures. D’autant que, signale Cissokho, en plus de la dette due à la Sar, “l’État doit plus de 40 milliards à des situations de distribution des produits pétroliers et gaziers, parmi lesquelles la quasi-totalité des importateurs”.

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Fissel Mbadane : Sal
Financement particip