HomeÉconomieAssemblée Nationale – Abdoulaye Daouda Diallo explique les enjeux de la Loi des Finances Rectificative

Assemblée Nationale – Abdoulaye Daouda Diallo explique les enjeux de la Loi des Finances Rectificative

Abdoulaye Daouda Diallo, Assemblée Nationale

Le Ministre des Finances et du Budget, Abdoulaye Daouda Diallo a expliqué ce week-end, aux députés de l’Assemblée nationales les motifs pour l’adoption du projet de loi de finances rectificative pour l’année 2019. En session ordinaire, il a profité de la présence des parlementaires pour évoquer l’accumulation des pertes commerciales par les distributeurs à plus de 100 milliards de FCfa.

Le Ministre des Finances et du Budget face aux parlementaires de l’Hémicycle a indiqué les quatre raisons qui expliquent la nécessité de l’adoption du projet de loi présenté. Il a évoqué en ce sens, l’accumulation des pertes commerciales par les distributeurs à 105,309 milliards de FCfa. Et si rien n’est fait, ces montants vont atteindre 120,634 milliards de FCfa d’ici décembre 2019. Mais aussi, un besoin d’une subvention de 150 milliards de FCfa, destiné à la Senelec pour maintenir les tarifs de l’électricité à leur niveau actuel.

Et, pour justifier ladite loi, le Gouvernement y ajoute la mise en œuvre combinée de l’ensemble des mesures d’amélioration des recettes budgétaires qui pourront générer plus de 100 milliards de FCfa, destinés à résorber la baisse des recettes fiscales et les moins-values.

Ainsi, le ministre du Budget signale la hausse spectaculaire des appuis budgétaires, dont le montant cumulé passe de 65 milliards de FCfa à 294,9 milliards FCfa. Soit une hausse de 229,9 milliards de FCfa en valeur absolue.

Sous ce registre, Abdoulaye Daouda Diallo a également fait état du renforcement de la préservation de l’écosystème. “La superficie couverte par les forêts au Sénégal, connait une perte moyenne de 40 mille hectares par an”, a-t-il déclaré.

Alioune Tine appelle
Elections locales du