HomeÀ la uneAprès le meeting de Abdoulaye Daouda Diallo à Méry, la jeunesse de la localité s’indigne

Après le meeting de Abdoulaye Daouda Diallo à Méry, la jeunesse de la localité s’indigne

Meeting de Abdoulaye Daouda Diallo à Merry

Ce 3 décembre 2017, la commune de Méry (dans le département de Podor) a été le point de rassemblement des responsables politiques du parti au pouvoir, amenés en cela par le ministre Abdoulaye Daouda DIALLO.

Ce Folklore avait pour but de sceller la réconciliation entre différents leaders du parti au pouvoir, et de lancer officiellement le mouvement de soutien au Président Sall.

Le collectif des Patriotes de Méry est fortement indigné par la tenue de ce meeting au moment où des symposiums aurait dû être tenus afin de statuer sur la délicate situation des étudiants foutankés de manière générale, et mériens plus spécifiquement.

Si Méry peut aujourd’hui se vanter de compter parmi ses enfants des médecins, des cadres de haut niveau, des hauts fonctionnaires, professeurs d’université, sportifs d’envergure internationale… aussi bien au Sénégal que dans la diaspora, une bonne partie de sa jeunesse, à l’image du reste du pays, est sans emploi et abandonnée à elle-même.

La commune mérite que ses enfants soient valorisés à travers des projets porteurs, visant à réduire le chômage et à multiplier l’entreprenariat en faisant abstraction de l’appartenance politique des individus.

La jeunesse foutanké mérite mieux que de jouer aux figurants dans des réconciliations de façade, qui ne sont en réalité rien d’autres qu’un prétexte pour ce ministre, pour démontrer sa capacité à mobiliser et s’attirer ainsi les faveurs du Président dans son obsession à être réélu dès le premier tour.

Nos parents peuvent être excusés de s’être rendus à ce meeting, puisqu’ils ont longtemps été maintenus dans l’ignorance. Mais nous jeunes, nous n’avons aucune excuse. Nous sommes avertis et nous sommes conscients des défis qui sont ceux de notre génération.

Il nous appartient de refuser de nous soumettre à toute tentative de manipulation visant à nous résoudre à une simple dichotomie : vous êtes pour le parti au pouvoir, alors vous êtes un digne parent : vous militez ailleurs, alors vous avez rompu le lien de parenté.

Il nous appartient de refuser d’abdiquer face à ce chantage, et d’exiger qu’on accorde à la jeunesse de Méry tout le sérieux qu’elle mérite. Méry n’a pas à être le théâtre de l’insécurité et de la violence, même le temps d’un week end. Nous nous devons de privilégier les intérêts du Sénégal et des sénégalais et de refuser de participer à un festival qui relègue le Fouta à une simple place de machine à voix. Nous avons une voix, faisons-la retentir autrement ! Le collectif des patriotes de Méry.

 

Le collectif des Patriotes de Méry

Communiqué de Presse 

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

Partager l'articleShare on Facebook0Share on Google+0Share on LinkedIn0Tweet about this on TwitterEmail this to someone
Les premières image
Cérémonie d'Inaugu