HomeÀ la uneAPR ou le crépuscule des idéologies ! Par Moussa Seck

APR ou le crépuscule des idéologies ! Par Moussa Seck

Macky Sall, Ousmane Tanor Dieng et Moustapha Niass

Moussa Seck, Etudiant en Journalisme au CESTI

Moussa Seck, photo prise le 28 Novembre au CESTI Case du foyer lors du Carrefour d’Actualité – © Photo, tous droits réservés à Almamy Ndongo/Etudiant au CESTI

« APR ou le crépuscule des idéologies ! ». Ceci ferait sûrement l’objet d’un très captivant roman policier. Un roman où l’auteur fera une enquête des plus passionnantes sur comment Macky a broyé et continue de réduire en poussière les idéologies politiques qui prévalaient au Sénégal. Mais, un tel projet d’enquête est juste trop lourd pour être porté par un simple article. Ainsi, le nôtre se limitera-t-il à ne traiter que quelques chapitres de cette fantastique histoire des idéologies qui flanchent, les plus récents d’ailleurs.

Alliance Pour la République ou Association des Perdants Recyclés (APR)? La signification du sigle importe peu. La constante, c’est qu’au-dessus du champ politique Sénégalais, plane un Avion de Pourchasse et de Recrutement (APR bis) dont le pilote semble bien avoir « le Sénégal au cœur.» Et l’avion, disons-le, a une boulimique Sall d’accueil.

L’une des idéologies donc que ce gros ventre digère en ce moment est celui des Pseudo Senghoriens (PS). En effet, le navire manœuvré pendant vingt ans par le poète président Léopold, puis confié aux soins de Monsieur Abdou Diouf, pour un peu moins de vingt ans, semble avoir perdu le Nord. Tanor Dieng a pris la décision historique de se rallier à Macky Sall. Le Parrain Silencieux (P.S. bis), a décidé d’investir, pour l’élection présidentielle de deux mille dix-neuf, celui qu’on nommera Président Sortant (PS encore !). Ce dernier dira : « Oui, j’accepte votre investiture comme candidat du Parti Social » (le Quotidien. sn). Ainsi, le vaisseau qui des décennies durant a porté sur son mât l’idéologie socialiste, se laisse-t-il arraisonner par le pirate à la casquette marron.  

 L’Alliance des Forces du Progrès (AFP), une autre formation politique, une autre idéologie, une autre fusion avec l’APR ! S’il était chair, on dirait de ce parti de gauche qu’il est bien en Avance dans sa Fonction de Putréfaction (AFP bis). « S’ils ont confiance en leurs forces et leurs bras, ils n’ont qu’à venir nous affronter », ainsi Moustapha Niass s’adressait-il à l’opposition, après avoir placé le « Je » de l’AFP dans le « Nous » du Benno Bokk Yaakaar. N’aurait-on donc plus de socialistes et de progressistes au Sénégal ?

Conséquence : le terrain des idéologies se vide de plus en plus. La Sall de Macky ne cesse d’accueillir du monde. Le Président continue sa pêche paisible aux « gros poissons ». Et, tous semblent vouloir s’inviter au Banquet des Boss, à bord de son Yacht (BBY). Une question alors s’impose : après le Putsch contre la Dynastie du Soppi (PDS) par d’anciens libéraux comme Alioune Sow et Souleymane Ndéné Ndiaye, le ralliement des Pseudo Senghoriens (PS), l’Affaissement de la Forteresse Progressiste (AFP), quelle idéologie viendra s’ajouter à ces dernières pour parfaire le syncrétisme idéologique de l’APR ? Attendons les autres recrutements pour définir la signification de ce sigle !

 

Auteur :  Moussa Seck,

Etudiant en journalisme au CESTI

Partager cet Article avec Vos Amis ⇓⇓⇓

CAN 2018 handball :
Le SAES appelle à d