APR : Macky Sall et ses deux Moustapha

Macky Sall - Moustapha Cissé Lo - Moustapha Diakhaté - laviesenegalaise.com

Moustapha Diakhaté et Moustapha Cissé Lô, deux Moustapha qui ne cessent de s’offrir en spectacle et qui ont l’esprit éminemment rebelle. Sous l’aisselle protectrice de leur mentor, Macky Sall,ils ont fait du chemin mais aujourd’hui, ils se rebellent pour des raisons contingentes.

Les deux Moustapha ont ceci de commun, ils s’opposent tous à Macky et ne comptent en aucun cas se laisser piétiner par des militants de la dernière heure. Or, dans le Macky,il est question de se démettre quand on s’oppose aux idées du Chef.

Macky prône désormais à l’égard de ses deux Moustapha la fermeté. Les raisons qui président à cette déconvenue peuvent s’expliquer diversement. Pourtant, naguère, ce trio observait une complicité légendaire dénotant de la haute lutte politique qu’ils ont mené ensemble jusqu’à se hisser au pouvoir. Moustapha Diakhaté était député, président du Groupe parlementaire Benno Bokk Yaakaar.

Ensuite, il est passé ministre conseiller avant d’être limogé pour avoir affirmé l’impossibilité du Chef de l’Etat de briguer un troisième mandat. Mais cette adversité n’aura fait que le doper car il dira dans un ton diplomatique qu’il remercie le Chef de l’Etat tout en continuant à s’opposer à ses visées et à sa politique.
Sa virulence dépasse même celle des opposants radicaux à l’égard du camp du pouvoir. S’agissant de Moustapha Cissé Lô, député et président du parlement de la Cedeao, il croit dur comme fer que Macky serait entouré par des transhumants qui l’éloigneraient de sa personne.

Du coup, il se réclamerait comme un co-fondateur de l’Alliance pour la République et que normalement, il devrait jouir de privilèges exceptionnelles au détriment des derniers venus. Mais du côté du Chef de l’Etat, c’est l’unique ministre Yakham Mbaye qui a daigné lui porter la réplique à sa dernière sortie au vitriol à l’hémicycle où il menaçait de faire dans le déballage certains ministres de la République.

Un journal de la place aurait même indiqué que le Chef de l’Etat serait rentré dans une colère noire lorsqu’il a appris les diatribes tenus par son ancien proche collaborateur. Aujourd’hui à la croisée des chemins, le président Sall fait face à deux Moustapha qui risquent de lui porter préjudices car devenus non pas des rebelles apéristes mais de véritables opposants décidés à tirer sur tout ce qui bouge dans le Macky.
Reste à savoir si cette morosité ambiante fera place à des retrouvailles grandeur-nature où s’il s’agira pour le Chef de tirer définitivement un trait dans ses relations avec ces deux Moustapha pas faciles à vivre.
Assane SEYE-Senegal7

Budget 2020 du Minis
Les communes de Agna